Manhattan
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Rien que du bonheur

10,0

Spiel des Jahres 1994, le jeu d'Andreas Seyfarth (papa plus récemment de Puerto Rico) est un chef d'oeuvre.

Règles simplissimes, thème évident (les cubes sont des immeubles, tout le monde sait ça), renouvellement perpétuel lié aux cartes, et franche rigolade assurée. En effet, Manhattan n'est pas une simulation mais bel et bien un redoutable jeu de tchatche. Car la vraie stratégie c'est de monter les autres joueurs les uns contre les autres ("t'as vu un peu le coup qu'il t'a fait le tour précédent, à ta place j'aurais pas aimé !") afin de se faire oublier pendant qu'on monte la tour plus haute ou qu'on prend la majorité dans une ville en chapeautant la tour d'un collègue... Dans ces moments là, il faut savoir montrer à son allié "que vous ne pouviez faire autrement" et ce avec un cri de franchise et l'air profondément désolé. Les 4 cartes que vous avez en mains vous dictent l'emplacement où vous devez construire (bon alibi !), mais en fait c'est vous qui choisissez celle que vous jouerez, et dans laquelle des 6 villes du plateau, soit jusqu'à 24 possibilités par coup. Il est bien sûr beaucoup plus intéressant de continuer la tour d'un collègue, la lui enlevant, que de bâtir un terrain vierge. Comme chacun a les mêmes pièces, vos talents de gestionnaire doivent être mis aussi à profit, sinon gare à la fin de partie difficile ! Un jeu varié (la tactique est étroitement lié au tirage de carte, donc à chaque fois différente), et le gagnant en définitive est toujours celui qui a su le mieux arrondir les angles. Un grand jeu de diplomatie pour tous, aux parties rapides et animées. Rien que du bonheur je vous dis !

A noter que si la version de Ludodélire a disparu avec l'éditeur, le jeu est toujours disponible chez Hans im Glueck.

Commentaires

Default