Ave Caesar
3 à 6 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
35,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Rhâaaaaaaaaa enfin !

8,0

S’il est une réédition que j’attendais avec impatience, c’était bien celle-ci. Et je dois dire que je ne suis pas déçu.
Coté matos je trouve la boite très moche (les goûts et les couleurs ça ne se discute pas) et les cartes pas terribles. Par contre le plateau (recto verso) est une vraie merveille (merci l’informatique).
Coté règles, c’est simple, rapide à expliquer, pas d’ambiguïté. Ave Caesar fait parti des (trop) rares (bon) jeux dont la règle s’explique en moins d’une minute.
Coté mécanisme, rien de bien folichon, trois cartes en main, on en pose une et on fait avancer notre char du nombre de cases indiqué par la valeur de la carte. Le premier qui franchi la ligne d’arrivée au bout de trois tours a gagné. Ouais, bof.
Alors quel est l’intérêt ?
Bein d’abord y’a un arrêt au stand obligatoire pour saluer César à la fin du premier ou du second tour (l’occasion pour vos petits camarades restés à la traîne de vous repasser devant).
Ensuite cette fameuse piste possède quelques goulots d’étranglement ou un joueur peut facilement bloquer ces concurrents (un vrai bonheur).
Et puis dans les virages le chemin extérieur est très souvent plus long. Le premier effet c’est qu’un joueur qui fait l’extérieur avancera moins vite que s’il fait l’intérieur. Le second effet c’est que, le paquet de carte étant optimisé pour trois tours, à force de faire l’extérieur on risque de ne pas finir la course (enfin en théorie parce que sur l’un des circuit il faut systématiquement faire l’extérieur pour pouvoir ne pas rejoindre la ligne d’arrivée, autant dire que ça n’arrive jamais).
Ensuite il y a cette petite règle maligne qui dit que le char en tête ne peut pas jouer de 6 (la plus forte carte). Combien de joueur j’ai vu se faire coiffer au poteau parce qu’ils leur restaient en main deux 6 et une petite carte alors qu’ils avaient fait le dernier tour en tête ?
Autre petite règle délicieusement embêtante, on est obligé de jouer si on le peut. Un joueur peut donc être obligé de faire l’extérieur dans les virages (ça arrive tout le temps) ou même se voir dans l’impossibilité de s’arrêter saluer César (pas très fréquent mais ça arrive).

Bilan : Ave Caesar est un jeu extrêmement simple, où le plus drôle au final n’est pas de gagner la course (je n’ai aucun souvenir d’avoir jamais gagné à ce jeu) mais de faire des crasses à ces adversaires … qui vous le rendront bien, soyez sans craintes.

Commentaires

Default