Mare Nostrum
Ce jeu est sorti le 26 janv. 2003, et a été ajouté en base le 7 août 2002 par Monsieur Phal

édition 2003
Par Serge Laget
Illustré par Franck Dion
Édité par Jeux Descartes et Eurogames
Distribué par Descartes

Standalone 2 extensions 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Revu à la baisse

Quand j'ai proposé ce jeu nouvellement acquis, mes compagnons de jeu ont craint le déluge de règles, de phases obscures et une partie qui n'en finirait pas.
Les règles sont expliquées en cinq minutes; il pourrait certes il y avoir plus d'exemples et de clarifications, mais quel bonheur de se jeter dans un jeu de ce genre après 5 minutes!

La partie a duré 3 heures; ça nous a semblé trop court tant nous avons passé d'agréables moments! Stratégie, diplomacie, coups bas, mégalomanie, on y retrouve tout ce qu'il y a dans un bon jeu d'empires. Mais mis en oeuvre par une mécanique simple qui tourne rond.

Avant de jouer, j'avais consulté l'avis de joueurs et, ici et là, certains écrivaient que le jeu souffrait d'un problème d'équilibre, les grecs et carthaginois étant plus faibles que les autres peuples. Les carthaginois sont mal placés et la prochaine fois, jouiront d'une compensation, mais les grecs ont fait régner leur loi sur la mer pendant toute la partie.

J'allais oublier: le matériel est très bien, les illustrations ont un style qui fait immanquablement penser à l'Antiquité.

Faut l'acheter!


2 parties plus tard...

Ben les pauvres Carthaginois, ça ne s'arrange pas pour eux. Les grecs, eux, restent les maîtres des mers mais n'ont toujours pas gagné.
Tout ça a un goût de déjà vu, triste après seulement 4 parties...
Autre problème; quand on débarque ses légions, la règle qui interdit de prendre la "capitale" ennemie pour éviter qu'un joueur ne soit éliminé est un pis-aller; privé de ses ressources, le joueur envahi continue à se morfondre alors qu'il lui serait plus agréable de regarder la télé; l'ambiance devient lourde...

Bon, je l'aime toujours, ce jeu, mais je ne crois pas que je l'aimerais autant si je m'étais fait martyriser par les grecs (surtout pas) ou les romains.
Il a quelque chose de très réussi, mais aussi plein de petits problèmes qui font que je ne le sortirai pas aussi souvent que je le voudrais.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default