Ce jeu est sorti le 27 avr. 2007, et a été ajouté en base le 21 déc. 2006 par Monsieur Phal

édition 2007
Par Michael Rieneck et Stefan Stadler
Édité par Filosofia
Distribué par Asmodée

Standalone 2 extensions 2 éditions

Pas mauvais

Deuxième franchise du roman de Ken Follet, « Les Piliers » reprend le thème de construction de cathédrale , avec une cathédrale en bois qui se monte étape par étape et sert de compte tour (la classe). Ce jeu est un pur produit allemand bien pensé. Le superbe plateau illustré par M.Menzel est clair, tout comme les règles de ce jeu. Beaucoup d'actions possibles, mais qui partent vite au point qu'on finit souvent par chercher des sous par dépit.
Le jeu est un jeu d optimisation et de placement, bien sûr.. Il faudra améliorer ses ouvriers, pour qu'avec le même nombre de ressources (les cartes sont toujours les mêmes au cours de la partie) on puisse en tirer le maximum. (un peu comme le monde moderne c est diiingue).

Le jeu est très plaisant à jouer, mais je lui reproche d'être trop hasardeux, surtout à 4 où la place de dernier joueur est pénalisante (les miettes).
Hasard dans la pioche du sac (afin de placer ses pions sur les endroits stratégiques), du tirage des cartes par rapport à la place de premier.

Ce genre de chose ne me dérange pas , mais quand on passe une 1H30 sur un jeu à essayer d optimiser et que (même si les scores de fin sont proches) on se fait avoir parce que votre pion sort en dernier et que tout le monde a pris les bonnes cases, c'est plutôt pauvre comme principe.
Du coup je lui préfère son collègue « un monde sans fin », moins original dans sa mécanique mais un peu plus tactique.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default