Ce jeu est sorti le 8 janv. 2004, et a été ajouté en base le 8 janv. 2004 par Guyomar

édition 2003
Par Stefan Dorra
Illustré par Markus Wagner et Eckhard Freytag
Édité par Amigo SPIEL + FREIZEIT GMBH

Standalone 3 éditions

Respecter les règles sans règles !

Intrigue est un pur jeu de diplomatie ou plutôt de psychologie.

A ce titre il faut comprendre qu’il ne marchera que si plusieurs conditions sont réunies. Il faut tout d’abord prendre le jeu avec un peu de recul et accepter les multiples trahisons dont on ne manque pas d’être victime. Il faut aussi que l’alchimie se fasse entre les différents caractères et susceptibilités des participants autour de la table et que la « sauce prenne ».

L’ambiance autour de la table est extrêmement tendue car les coups fourrés sont permanents. On ment, on supplie, on joue la comédie, on trahit à tout va…
Celui qui aura le plus « intoxiqué » ses partenaires sera le vainqueur. La mémoire peut grandement servir pour élaborer une tactique payante. L’argent (qui représente en fait les points de victoire) est caché mais les joueurs qui parviendront à se souvenir des différents gains des concurrents seront nettement avantagés.
Il est important à mon avis de respecter strictement les règles d’ordre et de temps de parole lors des négociations. Cette condition primordiale à mon sens doit s’appliquer d’ailleurs aussi à Europa où les conseils avisés de conseillés cubains hors du cadre légal pourrissent le jeu. Sinon le risque est de voir le jeu dériver vers l’anarchie où le plus fort en gueule finit toujours par gagner…

Intrigue m’a fait penser à Medici ! Comme ce dernier est un pur jeu d’enchères, Intrigue est un pur jeu de diplomatie. Il partage aussi avec Medici la rusticité du matériel qui est réduit à des cartes et des jetons peu esthétiques mais fonctionnels. Les règles sont extrêmement simples et la mise en place rapide.

J’ai apprécié Intrigue même si je préfère une dimension guerrière dans les jeux de diplomatie (comme Mare Nostrum par exemple). Son format réduit et sa simplicité séduiront les nombreux diplomates « purs et durs ».

Un jeu qui porte bien son nom !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default