Ce jeu est sorti le 17 févr. 2005, et a été ajouté en base le 17 févr. 2005 par ybkam

édition 2005
Par Stefan Feld
Illustré par Michael Menzel
Édité par Queen Games
Distribué par Oya

1 extension 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Rendez-vous avec Roma

En jouant à Roma, la pensée qui vient tout de suite à l’esprit c’est « Tiens ! Ça ressemble aux colons de Catane – le jeu de cartes. »
Etonnant car Les colons de Catane – le jeu de cartes est plutôt un jeu de gestion tandis que Roma est plutôt un jeu d’affrontement.
Bien sur on jette des dés, on tire des cartes et on paye pour les poser mais je dirais que la ressemblance tient surtout dans leur principal défaut : la grande place laissée au hasard qui parfois rend une partie tellement déséquilibrée qu’elle en devient insipide.
Dans Les colons de Catane – le jeu de cartes ce hasard est entretenu par des lancés de dés. Et quand le sort s’acharne, il n’y a plus qu’à regarder l’adversaire terminer tranquillement sa partie.
Dans Roma, bien sur il y a dés et tirages aléatoires mais ici c’est assez bien contrebalancé par la mécanique et le pouvoir de certaines cartes. Non, pour moi le gros facteur aléatoire vient du tirage des cartes et surtout des cartes de départ. Pour donner un exemple lors de notre première partie mon épouse a commencé avec deux forums (la carte qui permet de gagner des points de victoire à gogo). Son premier tour de jeu lui a permis de prendre de l’argent, de tirer une carte et de la poser, cette carte étant bien évidemment … un forum. Autant vous dire que la partie n’a pas traîné (moins de 10 minutes) surtout que je n’étais pas vraiment armé en face pour lui faire la guerre. Une très, très mauvaise première impression donc, pour elle comme pour moi.
Le paradoxe de ce dictat du hasard c’est que parfois, cela peut rendre une partie étonnement équilibrée et pleine de rebondissement. Dans ces moments là, Roma et Les colons de Catane - le jeu de cartes sont vraiment de très bons jeux. Mais c’est une chance sur deux.
Pour terminer la comparaison je dirais que Les colons de Catane – le jeu de cartes est un jeu de gestion avec un peu d’affrontement dedans tandis que Roma est un jeu d’affrontement avec un peu de gestion.

Quelques mots sur le jeu lui-même
Le matériel est correct (j’aime pas trop le dos des cartes mais bon …).
La traduction française de la règle est très approximative (pour rester poli).
Le thème est plutôt bien intégré aux mécanismes. (A moins que ce soit l’inverse)
La mécanique, elle, est bien trouvée, notamment le système d’affectation des dés qui permet de pondérer l’effet du tirage.
Les différentes cartes, leurs effets et les combinaisons possibles entre elles promettent un bon renouvellement des situations de jeux. D’autant plus que la situation de départ est différente à chaque partie. Les amateurs de combos vont être ravis.
L’interaction entre joueurs est omniprésente, c’est quand même un jeu d’affrontement, et vous ne gagneraient pas si vous ne regardez pas ce que fait votre adversaire. D’ailleurs Roma perd totalement sont intérêt si les deux joueurs jouent « en mode gestion ».

Pour finir, Roma devrait permettre de réconcilier deux types de joueurs : les agressifs et les gestionnaires. A chacun sa stratégie, sachant que si vérité il y a, elle doit se trouver entre les deux. De par chez nous c’est plutôt ma douce moitié qui construit et moi qui agresse … et pour l’instant c’est elle qui mène.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default