Rejouez plutôt à Dixit

2,4
Dans la descendance de Dixit, j'appelle le 327e neveu, et c'est pas le plus brillant... une grosse boîte pleine de vide au nom pompeux, des tuiles îles pas super lisibles, des immenses cartes postales qui semblent sorties de mon imprimante 1er prix, des bateaux aux couleurs indiscernables. A nous de faire découvrir notre île secrète en parsemant les cartes postales d'indices. Ceux qui placeront le plus vite leur bateau sur la bonne tuile gagneront des PV. Sur le papier, pourquoi pas. Concrètement, on a l'impression que le graphiste qui a conçu les tuiles îles et le graphiste qui a conçu les cartes postales ne se sont jamais rencontrés. On se retrouve à jouer debout et à se tuer les yeux pour essayer de trouver des indices, quelquefois il n'y en a tout simplement pas. Du coup on fait n'importe quoi (j'ai désigné un cerf pour faire deviner un crabe, qu'est ce qu'on se marre). Gros soufflé vite dégonflé.

Commentaires

Default