Réglements de compte déréglés?

6,0

VENGEANCE A CHICAGO rappelle un peu le BACKGAMMON par ses mécanismes : choix entre déplacer un pion de la somme des deux dés ou avancer deux pions du résultat de chaque dé pris indépendamment.

Il faut quelquefois faire les bons choix entre tenter un "tir d'élite" ou choisir de bloquer des pions adverses en les "prenant en otage".

Le but est de faire effectuer un tour complet à son "parrain" sans qu'il se fasse descendre par les truands adverses. Pour cela vous avez une équipe d'hommes de main que vous n'hésiterez pas à sacrifier pour protéger votre boss. Pas si simple quand on sait qu'une seule balle reçu par votre protégé l' oblige à tout recommencer à zéro en revenant à la case départ !

A ce propos, les règles semblent mal établies et le fait expliqué plus haut vous entraîne irrémédiablement dans des parties interminables (2 heures ou plus). Pour un jeu de cet intérêt, cela devient vite lassant. J'ai donc aménagé les règles ainsi : le parrain peut "encaisser" 2 blessures avant de mourir définitivement. Les parties deviennent ainsi plus courtes (45 mns à 1 heure), plus dynamiques et même moins injustes. En effet, perdre un parrain à 2 ou 3 cases de l'arrivée victime d'un tireur d'élite est extrêmement frustrant. Sans cette nécessaire modification des règles, le jeu est beaucoup trop répétitif et lassant.

Ceci dit, la grande originalité de ce jeu est apporté par la roue que l'on dispose au centre du plateau et qui détermine le résultat des tirs d'élite. C'est en fait une banale loterie : on tourne la roue et la ou les victimes de cet assassinat sont désignées par la flèche quand elle s'arrête. Simpliste diriez-vous mais cela plaît énormément aux enfants et même aux plus grands...

"Pour capturer des bandits, il faut commencer par capturer leur roi." (proverbe Chinois) C'est ce conseil que vous allez tenter d'appliquer dans ce jeu...à vos risques et périls.

Commentaires

Default