Ce jeu est sorti le 11 août 2004, et a été ajouté en base le 11 août 2004 par oslaid

édition 1984
Par Alan E. Paull et Peter O'Toole
Édité par Eurogames et Rexton

Ran, ... Les Septs samouraïs ...

L'ensemble du système Cry Havoc a vraiment vieilli, ce qui ne veut pas dire qu'il est devenu injouable. On est très clairement dans du tour par tour, avec très peu d'interactions entre les joueurs pendant les tours.
Il s'agit d'une boîte stand alone (et non d'une extension), qui peut comme tous les jeux de la série se combiner avec d'autres boîtes. Imaginons une rencontre Vikings/Samouraïs ...
Les cartes et les pions nous plonges dans l'ambiance ... aaaa les cerisiers en fleurs et les armures colorées, les moines combattants et les pauvres paysans et ... et ... des ninjas.
Les scénarii sont très intéressant parce qu'ils sont très storytelling : par exemple l'attaque des ninjas de nuits qui doivent éliminer le seigneurs sans donner l'alerte, et surtout ne pas lui laissé le temps de mettre son armure (un pion par stade d'habillement), par exemple les scénario où sept samouraïs défendent un village. Le déséquilibre entre les forces en présence donne des parties plutôt hautes en couleurs et très héroïques. Mentions spéciale pour la règle du déshonneur : un joueur peut ordonner un sepuku pour son samouraï et quand même réaliser une sorte de victoire s'il parvient à rédiger un Haïku (petit poème).
Pour ma part, il s'agit d'une boîte de jeu que je ressort souvent, car si les règles sont datées elles sont très adaptée à l'initiation et surtout elles ne demandent pas une relecture serrées. Certainement une de mes boîtes préférées dans la série, avec Vikings.
 Les plus
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default