Raids

Aucune catégorie
Par Brett J. Gilbert et Matthew Dunstan
Illustré par Biboun
Édité par IELLO
2 à 4
Joueurs
8 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Raids dingue de ce jeu !

sur Raids
9,3
Alors là, très très bonne surprise de ce début d’année ! Encore un très bon jeu que je n’avais pas vu passer au moment de sa sortie. Y aurait de quoi disserter des heures sur cette surenchères de sorties des éditeurs pour « exister » médiatiquement au détriment des jeux. Les jeux doivent tout de suite cartonner avant de « disparaître » dans la foulée, remplacés par une dizaine d’autres … Plus le temps de se créer un public … Bref, revenons à nos drakkars !

Comme d’habitude, je ne vais pas vous détailler les règles, certains font ça très bien et j’en consomme allègrement pour choisir mes futurs achats mais qu’est-ce qui fait que RAIDS sort du lot selon moi …

RAIDS est un jeu malin à plus d’un titre !

Il se prend en main très rapidement et chose toujours très importante pour moi, on ne joue pas des vikings, on est des vikings : on pille, on combat, on voyage, on commerce ! Avec un matériel simple mais qui touche dans le mille : de belles pièces métal, bien lourdes, sonnantes et trébuchantes, des drakkars en bois et de superbes meeples de vikings avec une bonne grosse hache. Malin que je vous dis. La magie marche tout de suite avec des illustrations de Biboun pour appuyer tout ça.

Ensuite, la mécanique est vraiment bien pensée avec un système d’action en fonction de la place du dernier joueur, un peu à la Olympos pour ceux qui connaissent. Concrètement, on avance notre drakkar d’autant de cases qu’on veut pour collecter des tuiles mais on ne gagne la dite tuile qu’une fois que tous les autres drakkars adverses nous ont dépassés. Le tour de jeu revient toujours au dernier joueur. Il y a donc une belle part de gestion, d’anticipation des actions adverses pour essayer d’obtenir son butin voir si on est plus fourbe se placer sur un emplacement qui intéresse un adversaire, rien que pour l’affaiblir et mieux venir l’attaquer plus tard.

RAIDS fait partie de ces jeux qui ont l’intelligence de plaire à tous les types de joueurs : « Néophyte » : on peut jouer au grès du vent j’ai envie de dire, profiter des opportunités sans faire de plans sur la comète ou au contraire, « Expert » et jouer sur tous les plans stratégiques du jeu et faire chauffer ses neurones pour optimiser son scorage, couper l’herbe sous le pied de ses adversaires. Malin là encore.

Enfin, ce que j’aime plus que tout dans un jeu, c’est d’avoir plusieurs axes de victoire et encore mieux, de ne pas pouvoir jouer sur tous les plans en même temps : il faut donc faire des choix (runes, marchandises, argent, objectifs différents de fin de manches, monstres, Mjöllnirs, fanions) ! Et ça dans un jeu c’est top car ça apporte du sel au jeu, de la tension, de l’interaction, de la rejouabilité. On ne peut gagner sans regarder ce que font les adversaires mais les fins sont tendues, il faut vraiment bien gérer son stock de vikings pour ne pas être à la merci des autres. Il faut être … malin !

RAIDS va devenir un classique à la maison assurément ! Ce jeu a tout pour lui, je cherche encore un défaut dans la cuirasse …

N’attendez plus, sortez les rames, les haches et la bière ! SKOLL !

Commentaires

Default