Race for the Galaxy
Ce jeu est sorti le 7 nov. 2007, et a été ajouté en base le 24 mai 2007 par limp

édition 2007
Par Thomas Lehmann
Illustré par Claus Stephan et Martin Hoffmann
Édité par Rio Grande Games et Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 7 extensions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Racé, effectivement.

Longtemps réticent, quelque peu rebuté par la profusion de symboles, je n'ai acheté ce jeu que sur le tard, longtemps après le buzz et les premiers avis enthousiastes. Le passage par San Juan, que j'ai adoré également, m'a bien aidé à me familiariser avec les roles, la triple fonction des cartes, le timing particulier, etc.

Reste que la première partie fut particulièrement pénible car il fallait porter une attention maniaque à tous ces petits symboles. Dès la deuxième partie, cela devient beaucoup plus fluide et le jeu se révèle très intuitif. Au fil du temps et du jeu, on finit par lever les yeux et on porte plus attention aux actions de ses adversaires, aux illustrations que l'on semble découvrir. RFTG devient alors du bonheur en boite, fortement addictif. Attention donc, à prévenir les gens à qui vous le présentez de ne pas s'arrêter à la première partie qui est quasi anti-ludique.

Une fois passée la phase d'apprentissage, un monde s'ouvre à vous, fait de combinaisons, de rush, d'enchainements, de déduction du jeu de l'adversaire et de ce qu'il faut de chance pour rendre la chose agréable. Il faut sans cesse faire des choix en fonction de ce que l'on a en main, de ce que l'autre a fait et pourrait faire, de ce que l'on est prêt à prendre comme risque. On parle parfois de manque d'intéraction pour ce jeu, et cela est dans doute vrai pour les premières parties. Une fois rodés, il devient difficile de gagner sans être attentif à la tactique de l'adversaire, qu'il faut anticiper / contrarier sans cesse, ce qui rend le jeu assez fin.

Au fil du temps, on apprend à mieux connaitre les cartes, les combinaisons, à beaucoup plus jouer aussi avec les deux conditions de fin de partie (aux PV ou au nombre de cartes) pour prendre de cours l'adversaire. Car, la dimension "race" est très importante et au début on se fait facilement prendre de vitesse au cours d'un schéma incomplet.

C' est un format de jeu (cartes, stratégique, court, avec une pointe agréable de hasard et d'incertitude) qui convient bien à des parties au débotté, rapides, à enchainer. Le jeu, qui prend sans doute son sel à plusieurs, tourne vraiment très bien à deux -- voire en solo, avec la variante proposée dans le forum.

Le matériel est d'excellente qualité et les illustrations très belles rendent bien présent le thème (une fois que l'on oublie les symboles). Quand on sait par ailleurs que des extensions viendront complexifier et étendre cet unvivers déjà inusable, que mettre d'autre qu'un pouic au large sourire. Ce qui a été annoncé des extensions fait d'ailleurs bien envie, même si en soit ce jeu de base a de quoi vous occuper pendant un moment.

Circonspect puis enthousiaste, je pourrais encore vous écrire des pages sur le sujet. Et peu nombreux sont les jeux dont je pourrais dire cela.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default