Ce jeu est sorti le 19 janv. 2002, et a été ajouté en base le 19 janv. 2002 par Monsieur Phal

édition 2000
Par Klaus Teuber
Illustré par Cornelia von Seidlein
Édité par Ravensburger et Alea

Standalone 3 éditions

Qui vole un bluff…

Après une partie plus que poussive, presque sans conviction, sans aucune ambiance… je me suis penché sur les règles pour savoir si lors de leurs explications, je n’avais pas louper quelque chose, le détail qui change tout. Force était de constater que non : j’ai retenté une seconde partie à laquelle on a mis court…

C’est un jeu extrêmement répétitif qui se résume à poser une carte devant soi… à la dévoiler… à s’exclamer « Oups » ou « Ah bon » ou « Youpi »… et à recommencer la mécanique. Je me demande où est l’ambiance de ce jeu austère par ses graphismes et par sa mécanique.

A l’instar d’autres jeux de bluff et d’enchères qui créent une interaction entre les joueurs (les obligent à parler, à investir un rôle d’escroc, à être ou devenir bonimenteur) – je pense à Médici et à Modern Art de Knizia, à Intrige de Dora -, qui les poussent à devenir machiavélique, Adel n’est qu’un ersatz de jeu de bluff et d’enchère puisque tout repose sur les cartes que l’on pose devant soi face cachée, avec comme toile de fond cette pensée : « les autres vont penser que je pense qu’il pense que je vais jouer cette carte plutôt qu’une autre, donc je vais jouer cette carte en faisant croire que je pense qu’il pense que je vais jouer celle-ci plutôt qu’une autre »...

Le psychologique et la stratégie ne reposent plus que sur la chance de ne s’être pas trompé dans ses choix : on croise les jambes, les doigts et tout se qu’on peut pour que les autres joueurs n’aient pas mis une carte détective au moment où vous tentez de faire passer un de vos voleurs à l’exposition d’un château… pour que les autres n’aient pas mis une carte voleur alors que vous avez une superbe collection… etc. Quant au thème, il est bizarre : c’est vrai, pourquoi finir attablé à un banquet ? Quant au côté décalé des collections d’objets précieux : c’est ce qui m’a fait le plus rire… la seule bonne découverte pour ma part !

J’adore pourtant les jeux de bluff et d’enchères, mais alors celui-ci ne m’a pas du tout convaincu, Rémy-lee
Ps : testez-le bien avant l’achat…

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default