Kingdom Builder
Ce jeu est sorti le 7 nov. 2011, et a été ajouté en base le 7 nov. 2011 par LordMisou

édition 2011
Par Donald X. Vaccarino
Illustré par Oliver Schlemmer
Édité par Queen Games
Distribué par Atalia et Oya

Standalone 4 extensions 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Queendom Builder

Passé une première impression assez calamiteuse (partie à 4 joueurs, et non placement à côté d'un pouvoir -une très mauvaise idée de ma part-, pioche qui m'empêche d'essayer d'en atteindre un à temps, et donc une partie pose cartes), j'ai réessayé plusieurs parties de Kingdom Builder avec beaucoup plus de plaisir, sans pour autant le trouver indispensable:

- relativement abstrait (et moche), l'idée géniale est de justement ne pas en faire un jeu de blocage (un peu un goût d'à travers le désert complètement inversé).

- un jeu de contraintes extrêmes (on pose 3 maisons sur un type de terrain pioché au hasard sans choix) où tout le jeu sera justement de s'affranchir de ces contraintes: l'initialisation sera alors cruciale (notamment le fait de prendre minimum 2 pouvoirs assez rapidement, si ce n'est sur les 2 premiers coups). A noter que par exemple une pioche d'un même type de terrain pour les premiers coups peut carrément miner votre partie. Encore une fois assez original et osé pour ce type de jeu.

- même si je suis particulièrement impressionné par les productions de l'auteur (notamment Dominion), on retrouve aussi les mêmes tics: un tirage de pouvoirs dans la partie qui fonction des objectifs de fin incitera à une combinaison gagnante de pouvoirs dès le début de la partie. Ces "déséquilibres", qui font aussi partie du renouvellement, auraient pu à l'instar de Dominion être un peu plus scénarisés (mais bon l'objectif, réussi ici, est la simplicité).

- le carton rouge (on finit par s'habituer avec Queen Games), c'est la traduction française (notamment les cartes objectifs) très google trad'. Le jeu n'étant pas forcément donné, j'espère que les rééditions reverront ces trads à la hausse.
Morceau choisi:
"Chevalier: Construis beaucoup de cités sur une ligne horizontale. 2 pièces d'or pour chaque propre cité construite sur une ligne horizontale sur laquelle ont été bâties le plus de propres cités"
Bref je suis assez content de voir que mes cités sont propres, un jeu écologique en somme...

Maintenant le jeu tourne rapidement (enfin moins à 4 joueurs où on attend son tour), et il a tendance à plaire autour de moi, ce qui est plutôt l'essentiel au final.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default