La Guerre de l'Anneau
Ce jeu est sorti le 19 août 2004, et a été ajouté en base le 23 févr. 2004 par Guyomar

édition 2004
Par Francesco Nepitello, Marco Maggi et Roberto Di Meglio
Illustré par John Howe et Fabio Maiorana
Édité par Nexus
Distribué par Tilsit et Asmodée

Standalone 1 extension 4 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Que du bonheur... pour joueurs avertis!!

Fan de Tolkien et de son oeuvre (en particulier le Silmarillion, qui retrace la genèse des Terres du Milieu), j'ai longtemps été tenté par cette énorme boîte bien remplie sans jamais oser l'acheter par peur d'être déçu... jusqu'à récemment!

Et grand bien m'a pris de céder à l'appel de l'Unique! La Guerre de l'Anneau est un très gros jeu pour 2 à 4 joueurs motivés. Entendez par là que le jeu ne plaira qu'aux amateurs de gros jeux d'ambiance sur fond de guerre médiévale fantastique, et/ou aux fans de Tolkien (le mieux pour apprécier le jeu à sa juste valeur étant de conjuguer ces deux caractéristiques). Vous voilà prévenus! ^_^

En revanche, une fois la longue (et fastidieuse) lecture des règles et la non moins longue (et fastidieuse) explication des règles aux autres joueurs passées, l'épopée ludique débute enfin. La première partie nécessite des recours aux règles assez féquents et la découverte de toutes les cartes action, ce qui nuit à la fluidité du jeu.

Malgré la longueur de la première partie (environ 7h à 3 joueurs n'ayant jamais joué...), une forte envie de remettre ça se dégage, et effectivement, dès la deuxième partie, le jeu tourne beaucoup plus vite (2h30 à 2 joueurs!!) et les tours s'enchaînent.

La deux aspects guerre entre les Nations Libres et l'Ombre / quête de la Communauté de l'Anneau sont parfaitement rendus et la tension est palpable tout au long de la partie. Le plateau magnifique, les nombreuses figurines de très bonne facture et les cartes variées concourrent à cette ambiance rarement vue dans un jeu de société!! (sur ce point, ça me fait penser à Horreur à Arkham... plutôt flatteur non?)

Au delà du matériel, les auteurs ont trouvé plein de bonnes idées pour retranscrire au mieux l'univers de l'oeuvre originelle, comme le renouvellement à l'infini des armées de l'Ombre, la "résurrection" de Gandalf, la traque de l'Anneau par Sauron, les régles de siège pour les forteresses, les nombreux pouvoirs et personnages des cartes... et j'en passe!

Au final, la Guerre de l'Anneau est un jeu long, exigeant et assez difficile d'accès mais qui, par ses mécanismes astucieux, son matériel somptueux et son ambiance unique saura ravir nombre d'amateurs de grandes épopées!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default