Que du bonheur.

10,0

Après la petite deception de ne pas avoir trouvé des pièces de bois, je me suis vite mis à manipuler ces cubicoïdes avec un plaisir tactile qui me vient sans doute des jeux de constructions de mon enfance.

Le jeu est graphiquement splendide.

Et voilà que le vilain contremaître se met à tourner en carré tandis que l'on s'efforce de dissimuler ses pièces alors que les autres joueurs ne font rien qu'à vous embêter.

Chacun bouge le plateau pour voir ce que voit le chef, pour prévoir ce qu'il risque de voir. La tête vous tourne, le chef tourne, les murs grimpent, se couvrent et se recouvrent, les cubes s'emboitent ou ne s'emboitent plus...

Toute cette dynamique en fait une très belle construction qui vous secoue dans tous les sens très posément.

C'est assurement du grand art.
A quand la version luxe ?

Commentaires

Default