Quand Wall-E rencontre numéro 5...

sur Roborally
7,0
Je l'ai souvent vu passer devant moi, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'y jouer. Et voilà qu'un soir dans ma boutique préférée, le jeu s'est présenté à moi. Et après tout, pourquoi pas ? Ben finalement il s'agit là d'un jeu de programmation, aussi tactique que chaotique, car rien de ne passe comme prévu, et ça peut en rebuter certains. On assite impuissant au calvaire que peut subir notre petit robot, et la frustration est énorme. Avec RoboRally l'ascenseur émotionnel est terrible. Mais à 7 autour de la table, on s'est bien marré. Le seul défaut reste le coté aléatoire lors de la distribution des cartes, en effet on peut se retrouver sans aucune carte pour avancer, et c'est assez punitif.
Pour le reste le matos est sympa et c'est parfait pour jouer jusqu'à 8. En revanche, il faut prévoir du temps, car les parties peuvent durer très très ( très ) longtemps.

Commentaires (2)

Gauche-à-Droite
Gauche-à-Droite
Je tombe d’accord sur tous les points! Une remarque en passant, une nouvelle édition a parue il y a quelques années, révisée de manière convaincante par Garfield himself (et qui corrige quelques écueils que tu relèves), mais hélas éditée par Hasbro (avec un matos tout pourri qui fait pas envie).
Player One
Player One
Oui j'ai vu la ré-édition mais je ne l'ai pas trouvée ouf matériellement parlant ! Ceci dit, avec cette version, j'ai trouvé le jeu aussi drôle et cool à jouer que frustrant ! Etrangement, ce coté chaotique, c'est qu'il m'a fait le plus marré.
Default