Quand Avatar se la joue Petit Poucet derrière une cascade

sur Iquazù
8,0
Nouveau témoin du soucis de diversification d'Haba, Iquazu cache sous ses couleurs chamarrées un jeu de majorité fluide, malin et accessible.

Je passe sur son contexte un peu capilo-tracté, qui a au moins le mérite d'exister, pour aborder le premier atout d'Iquazu... ses atours justement ! Un magnifique plateau richement illustré, à constituer en début de partie pour fabriquer la fameuse cascade derrière laquelle nous irons incruster nos précieuses pierres. Aussi épais qu'agréable à l’œil. ;-)

Côté mécanique, rien de plus simple : à chaque tour, soit je pioche 4 cartes, soit j'en consomme 1 à 5 afin de poser une pierre sur l'emplacement qui m'intéresse. Lorsqu'une colonne est pleine, on attribue les points correspondants ainsi que les jetons bonus de chacune des 5 lignes, les égalités étant départagées en faveur des pierres les plus basses, et les plus à droite pour les lignes.

Tout ça tourne très bien et se traduit par des parties d'1h, voire moins. En résumé, un excellent jeu de majorité, léger et susceptible de plaire à tous les publics ! ^^

Commentaires

Default