Endeavor
Ce jeu est sorti le 10 déc. 2009, et a été ajouté en base le 7 sept. 2009 par Monsieur Phal

édition 2009
Par Carl de Visser et Jarratt Gray
Illustré par Joshua Cappel
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Presque génial...

Sous les tirades dithyrambiques du revendeur, on s'est retrouvés avec une boîte de Endeavor entre les mains.

Passé l'absorption des règles du jeu, on peut prendre le temps de voir qu'Endeavor est beau. Non, il a la classe. Déballer ce jeu devant des amateurs de Monopoly, c'est comme déballer des cigares cubains au milieu d'une assemblée de fumeurs de Lucky Strike. Nous n'avons pas les mêmes valeurs.

Plongé dans la partie, c'est un véritable plaisir de développer son royaume, de le voir prospérer, étendre ses terrains... La fin arrive trop vite, et pourtant on joue plus d'une heure ; voilà qui ne ment pas sur le facteur plaisance du jeu !

La seule petite frustration qui me chagrine, c'est le manque cruel d'interactions entre joueurs. Attaquer une ville est un mécanisme automatique contre lequel on ne peut rien ; de même la reprendre est aussi simple. A part menacer les esclavagistes d'abolir l'esclavage, ou faire tout pour que ça n'arrive pas si on l'est soi-même, certaines parties peuvent donner l'impression de jouer seul à un jeu de gestion. Très plaisant encore une fois, mais un peu selfish.

Ah, petit coup de gueule : Endeavor regorge de pièces minuscules, plus de 100, toutes indispensables au bon déroulement du jeu. Il n'y en a aucune de rechange.


En sus de ce qu'il y a autour du plateau, imaginez un mini jeton rond sur chaque emplacement visible du plateau.

Bannissez chats, courants d'air et amis bordéliques, déballez le plateau dans une pièce vierge à couleur unie, si vous voulez jouer sereinement ;)

Les plus :

  • -Jeu ultra classe
    -Riche et très intéressant
    -Complexe mais parfaitement fluide et dynamique


Les moins :

  • -Pas de réelle interactions entre joueurs, pas de méga-crasses, de vraies trahisons
    -Pas de pièces de rechange !

En bref, collez une petite extension "Coups de Putes & Pots-de-Vin" par-dessus, et Endeavor sera d'une jouissance infinie !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default