Ce jeu est sorti le 26 janv. 2003, et a été ajouté en base le 7 août 2002 par Monsieur Phal

édition 2003
Par Serge Laget
Illustré par Franck Dion
Édité par Jeux Descartes et Eurogames
Distribué par Descartes

Standalone 2 extensions 2 éditions

Pousse-toi ! T'es chez moi !

Voici donc une première impression presque à chaud du jeu de Serge Laget. Première car elle fait suite à une toute première partie et sera donc à même d’être peaufinée après quelques expériences car la profondeur de ce jeu implique plusieurs parties pour en retirer la substantifique moelle.

Cela faisait déjà un moment que j’avais découvert avec appétit la splendide illustration de Frank Dion qui orne la boite. Impression très agréablement confirmée à l’ouverture dela dite boite : le matériel est splendide et donne vraiment envie de jouer.
Question ambiance le couvert est magnifiquement servi !

Mare Nostrum se présente comme un « gros » jeu. Un peu à l’inverse de la mouvance actuelle. Et ce qui peut faire peur dans ce type de jeu ; c’est la lecture et l’apprentissage des règles.
Il n’en est rien, et je fus même surpris de brièveté de celles-ci.
Serge Laget les a volontairement écrit de manière concise. C’est très agréable pour s’immerger rapidement, les points de détails sont expliqués un peu plus loin et ne seront consultés que quand un problème se pose. Pour les autres situations, un cerveau normalement constitué peu s’en sortir.
Seul petit bug déstabilisant pendant au moins 30 secondes : le tableau des pions en jeu, suivant le nombre de participants, a changé de place. Pour certaines situations, il vous faudra juste faire preuve d’attention et de bon sens.
Bien sûr j’ai cru qu’il fallait 4 héros de plus pour gagner, alors qu’il en faut 4 au total et que l’on en possède un au début suivant les choix de démarrage. De toute façon, il faut toujours relire les règles après la première partie pour voir où l’on s’est trompé :)

Si les mécanismes sont simples, le jeu prend toute sa consistance dans les choix cornéliens qui vont vous être soumis.
Pour gagner, il faut des ressources et/ou de l’argent. Pour en avoir, il faut en dépenser.
Pour gérer vos voisins, il va vous falloir sans doute faire la guerre car votre territoire devient bien vite trop petit.
Mais faire la guerre coûte cher et à trop guerroyer vous allez prendre du retard.

On a envie de tout faire, mais on ne peut pas ! Il faut choisir les priorités et celles-ci seront différentes en fonction des actions des autres joueurs. Il est impossible de rester tranquille dans son coin !

Le système de choix du tour de jeu par un leader est sacrément vachard et devient sûrement une arme redoutable dans les mains d’un joueur expérimenté.

L’ensemble rappelle l’ambiance de Civilisation (beaucoup plus que Méditerranée qui ne partage que l’emplacement géographique). Mais un Civilisation moderne, moins long, moins « mécanique » avec des choix plus ouverts et une pression plus grande. Bref ! Un jeu plus moderne qui s’adresse quand même à des joueurs possédants une certaine expérience ou une envie d’investissement plus importante comme stratège ludique.


Additif (sans colorant) du 24 mars 2003:

Voilà ! J'ai aujourd'hui quelques parties à mon actif et même certaines en temps que spectateur.
C'est dire si le jeu est prenant et riche de profondeur. Même s'il existe des "ouvertures" quasi obligatoires en utilisant les placements de base, le jeu est suffisament riche pour pouvoir évoluer et créer des surprises en cours de partie.
Le placement initial par points est réservé à ceux qui ont quelques parties dans les jambes et renouvelle magnifiquement les débuts de partie.

Pas de doute, c'est un jeu de filouterie, d'observation, de manipulation diplomatique et de gestion machiavelique.
Le très gros avantage, c'est que même des novices peuvent s'amuser (même s'ils ont peu de chance de remporter les premières parties contre des habitués). D'abord parce que la mécanique globale est très simple à comprendre et très évolutive au cours de la partie, mais aussi parce qu'ils trouveront toujours de bons conseils, sauf chez leurs voisins frontaliers :)

Allez hop ! Une étoile de plus !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default