Metropolys
Ce jeu est sorti le 29 mars 2008, et a été ajouté en base le 18 déc. 2007 par Monsieur Phal

édition 2008
Par Sébastien Pauchon
Illustré par Mathieu Leyssenne
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Pourvu qu'il gagne le Spiel des Jahres !

C'est du tout bon !

Encore une belle réussite pour Ystari de mon point de vue, à la fois dans la ligne éditoriale habituelle et avec ses particularités qui le rendent différent.

On reste dans l'école allemande, à la limite de l'abstrait, avec des mécanismes qui priment (enchères, majorités, placement) mais je trouve le thème quand même plutôt pas mal rendu, avec la ville les quartiers à la mode, les fouilles archéologiques, le métro, l'influence quartier par quartier, les appels d'offres bien rendus.
A part les objectifs secrets, dont je ne me souviens plus de la justification dans les règles, ça tient quand même la route.

La format me convient parfaitement : des règles très accessibles, faciles à expliquer, des parties de 1h30 max quand on découvre à 4, mais qui peuvent devenir beaucoup plus courtes avec l'expérience, un peu de réflexion mais on peut jouer aussi sans trop se prendre la tête.

Si je devais chipoter un peu, je dirais que la 1ère partie est un peu perturbante pour des débutants, parce qu'on a tendance à monter de 1 en 1, que ça dure un peu, qu'on ne sait pas trop où jouer, mais avant la fin de la 1ère partie, c'est déjà rentré, on voit mieux, ça joue plus vite dès la 2ème.
En même temps, c'est un peu le lot de tous les jeux d'enchères de dérouter les débutants, devant la difficulté à estimer les mises.

Autre petit point éventuellement gênant, la répétitivité des tours pourrait déplaire à certains joueurs. Il y en a qui trouvent que les Aventuriers du Rail est très répétitif (je pioche, je pioche, je pioche, je pose), mais ici, c'est pire puisque la seule action hormis passer est de poser une tour sur une zone du plateau... Dit comme ça, ça peut paraître pénible, mais il y a de la réflexion derrière, de l'anticipation, du jugement, de l'optimistion, etc. Bref, on ne s'ennuie pas, excepté si on a flambé ses plus hauts immeubles assez tôt et qu'on n'arrive plus à reprendre la main avant un moment.

En ce qui concerne le matériel, sujet de polémique avant même la sortie du jeu en boutique, j'aime beaucoup la couverture, le plateau me plaît malgré quelques problèmes de lisibilité concernant des ponts, les tours sont correctes et en bois, les cartes toilées : ça me va très bien !

Pour conclure, l'intérêt du jeu, sa règle expliquée en 5 minutes, sa durée et peut-être aussi le fait qu'Ystari soit passé près du Spiel des Jahres 2 fois (si je ne m'abuse) font que je parierais bien volontier sur une victoire de Metropolys cette année ! Et je trouverais ça à la fois mérité pour le jeu, puor l'auteur et surtout pour l'éditeur !

Je croise les doigts !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default