Poursuite, tu parles

4,0

Voilà l'exemple type du faux jeu de société. On a plaqué, sur un bête et antisocial quizz, une mécanique de type petits chevaux ultra banale et sans intérêt.
Les différences culturelles entre les joueurs sont mises en évidence, et jamais corrigées ni en cours de partie ni par ailleurs. C'est, comme le Scrabble, le jeu d'une petite caste, sans aucun caractère ludique vu l'absence de mécanique dans le jeu. Tu sais : tu prends un camembert. Tu sais pas, tu poursuis autour de la roue ta quête absurde.
Du coup, la victoire se décide soit sur un critère purement déterministe (c'est "le plus cultivé" qui gagne) soit sur un coup de bol (j'ai répondu "Victor Hugo" au hasard sur la question littérature).
Et je dis tout ça, ce n'est pas par racnoeur, j'ai beaucoup gagné à ce jeu. Mais je n'en ai jamais tiré ni fierté ni plaisir. Pourquoi ? Sans doute parce que, au fond, ce n'est pas vraiment un jeu...

Commentaires

Default