Katana
6.89 
31 avis

Description du jeu :

Au pays du Soleil Levant, les samurai protègent le Shogun. Des Ninjas tentent de faire tomber l'empire, en trahissant si nécessaire. Les katanas sont sortis alors qu'un Ronin solitaire se prépare à la... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 20,00 €

Pourquoi on préfère Katana

C'est un jeu qui est vraiment proche de Bang mais malgré tout, la stratégie est très différente.
Dans Bang on essaie de survivre à tout prix et l'élimination directe pèse lourd dans les décisions. Dans Katana, l'objectif est d'accumuler de l'honneur. Dans les faits, à Bang, un joueur va toujours être précautionneux à donner le 1er coup, voire à révéler ses intentions, par peur de passer 30 minutes à regarder les autres jouer.
A Katana, on peut se déchainer pour attraper un point d'honneur et provoquer sa propre mise à terre pour éviter d'en concéder.

Il y a aussi un ré-équilibrage hyper appréciable du jeu par rapport au Renégat qui sera le Ronin dans Katana. Dans Bang c'était quand même assez critique comme rôle (se retrouver seul pour se débarrasser du Shérif). Le Ronin de Katana a un rôle assez énorme puisque son multiplicateur de points fait qu'il devient une réelle menace pour tous les autres joueurs. Dans Bang si le renégat avantageait trop un camp quel qu'il soit, il perdait la partie. Alors que là, le Ronin va tenter de collecter de l'honneur - en faisant croire que c'est pour son équipe - il va essayer d'être opportuniste pour achever les autres et chacun de ses coups sera très important. En bref, on a envie de le jouer, alors que le renégat de Bang fait rarement rêver.

Selon le nombre de joueurs il y a aussi un paramètre intéressant qui vient compliquer subtilement les choses :
- le Shogun lui n'a pas de multiplicateur de points
- ses samurais, eux, en ont (donc on sait qu'eux sont dangereux en terme de points)
- les ninjas, selon le nombre de nombre de joueurs, n'ont pas tous le même multiplicateur de points ! Du coup il peut s'organiser des stratégies où certains ninjas vont attirer volontairement les coups des samurais pour faire diversion, pendant que le dernier va accumuler les points.

Autre point remarquable : étant des jeux de cartes avec pioches, Bang et Katana posent le problème de la chance au tirage. Katana résous cette question de manière élégante en changeant légèrement le fonctionnement des armes et attaques. Certaines cartes permanentes vont effectivement permettre d'attaque plus fort et plus souvent, mais dans l'ensemble, chaque arme est à usage unique et tape déjà très fort ! Une "parade" classique permettra de bloquer également un coup puissant ou faible et viendra donc la question de "quelle est la bonne attaque à parer" mais on aura moins le sentiment d'avoir un joueur avec une arme à répétition super-puissante comme dans Bang qui va allumer tout le monde et se prendre toutes les agressions des autres (et finir par être éliminé du coup...).

Enfin, de notre côté, nous avons eu beaucoup plus de surprises et de vrais rebondissements dans Katana que dans Bang. Il y a la guerre entre "le bien" et "le mal" + cette troisième force du Ronin...cela offre une alchimie vraiment savoureuse.

Bref, globalement, nous l'avons trouvé plus fin que Bang, plus facile à sortir notamment grâce à l'absence d'élimination, moins longuet (à chaque fin de pioche on perd tous 1 point ce qui a le mérite de contenir les parties dans un temps limité), mieux équilibré et plus finaud avec les multiplicateurs de points. On enchaine du coup les parties sans problème (à Bang celui qui sort au bout de 12 minutes de jeu est généralement assez tiède à l'idée de remettre le couvert).

Je préférais les illustrations de Bang mais j'aime bien l'idée que l'action se déroule au pays du Soleil Levant, et cela colle bien avec l'idée de l'honneur...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default