Ce jeu est sorti le 24 sept. 2003, et a été ajouté en base le 28 août 2003 par Monsieur Phal

édition 2003
Par Paul Randles et Daniel Stahl
Illustré par Julien Delval et Cyrille Daujean
Édité par Days of Wonder
Distribué par Asmodée

Standalone 2 éditions
49,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Pourquoi on a plus de rhum?...Mais pourquoi on a plus de rhum?

Quoi de plus palpitant que d'incarner Barbe Noire, Long John Silver ou Jack Sparrow ? Pas grand chose, assurément. Encore faut-il le faire grâce à un jeu qui donne envie. Est-ce le cas avec La Crique des Pirates ? Suspense.... (ou pas d'ailleurs, puisqu'après tout, vous avez déjà jeté un oeil sur la note correspondant à cet avis).
Première étape, ouverture de la boîte. Comme à chaque fois, DoW a mis le paquet, et le gros. Mais bon à force on ne peut plus faire semblant être surpris. En tout cas nous voilà déjà dans l'ambiance: il va y avoir de la bagarre, il va y avoir des dés. Côté mécanismes, on a donc droit au fameux "double guessing" (je pense qu'il va aller là, donc je devrais aller là, sauf s'il pense que je pense qu'il a pensé la même chose, et là je vais prendre une aspirirne) et à des abordages héroïques à grands coups de cubes à points. Rien de bien stratégique, donc, mais ça marche, et même plutôt bien.

Néanmoins, l'expérience m'a montré que quelques variantes sont les bienvenues. Tant qu'à faire, je préfère les mentionner ici - mais bon c'est à vous de voir après tout.
• Ne jamais jouer à trois ! Les combats étant trop rares, l'interaction en prend un coup sur la truffe, et on s'ennuie finalement très vite.
• Rendre GRATUITE la réparation au niveau 2 à la crique; La Crique des Pirates étant un jeu qui pénalise (malheureusement) les combattants, autant ne pas laisser les plus téméraires prendre trop de retard dès le début.
• Diminuer la puissance du perroquet 6 dés de combat en le considérant comme un "singe" (cf cartes supplémentaires d'Olivier Marlet sur son site) c'est à dire qu'il protège toutes les sections en même temps; sinon le joueur qui l'associe avec un artisan a déjà gagné la partie. D'ailleurs je vous conseille de faire un tour complet sur le site (http://oliviermarlet.free.fr/pirates/cartes.html), il y a beaucoup de nouvelles cartes proposées qui donnent au jeu une nouvelle jeunesse.

Alors bien sûr, c'est malgré tout un jeu où règne pas mal de hasard, et une tactique bien pensée peut-être ruinée par un jet de dés improbable; mais bon après tout les plus grands pirates de légendes ont bien dû perdre eux aussi quelques unes de leurs plus fameuses batailles sur un coup du sort, alors pourquoi pas nous ?

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default