Um Reifenbreite

Um Reifenbreite

Édition 1991
De Rob Bontenbal
Édité par Jumbo
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu
Aucun avis

Pour les amateurs de jeux de course

8,0

4 parties.

Um Reifenbreite est un jeu de cyclisme au nom imprononçable, ce qui sera du meilleur effet lorsque vous arriverez à le prononcer de manière naturelle et détachée (sans dire que vous vous entraînez depuis trois semaines).

Les règles sont heureusement plus faciles à maîtriser et relativement simples.

La première surprise est la présence de deux dés. Froncement de sourcils : un jeu de courses avec des dés, on va bien s’amuser…

C’est là qu’une toute petite règle change la donne. Les vélos sont en files indiennes, lorsqu’un joueur lance les dés, les coureurs immédiatement derrière ont la possibilité de le suivre en profitant de l’aspiration. Donc je suis et je reste derrière, ou je tente ma chance. Ce premier élément tactique permet la formation de groupe de cyclistes, des échappés, des poursuivants et tout et tout, comme dans une vraie course cycliste.

Ensuite, les jets de dé peuvent être remplacés par des cartes. Chaque cycliste de son équipe possède des cartes de valeur 5 ou 6, chaque carte remplace un dé. On pourra donc jouer une carte et lancer un dé pour s’assurer un résultat honorable, ou bien jouer deux cartes et pas de dés pour foncer. Bien sûr, les cartes sont en nombre limité et il faudra les utiliser à bon escient.

Encore ensuite, dans un groupe de cycliste, le joueur de tête peut décider de laisser la tête à un autre cycliste (que ce soit pas toujours les mêmes qui trimes et que les autres suivent). Un petit peu de diplomatie et un autre joueur dépense ses cartes pour vous, le temps d’une alliance fragile et certainement éphémère.
Car un cycliste peut décider de « démarrer ». C’est-à-dire que la poursuite n’est pas autorisée pour les autres cyclistes, il part seul et tente sa chance. Pour cela, jouer une carte est obligatoire. Autant dire que la trahison est tentante.

Il existe encore tout un tas de règles, toutes sont indépendantes et optionnelles pour adapter le jeu à vos envies, et même des règles de triches (s’accrocher aux voitures des accompagnateurs par exemple). A vous de faire votre sauce.

Au final, Um Reifenbreite est un jeu où l’ambiance est rigolarde tout en ayant de la tactique et de la stratégie. Bien sûr, un joueur à la main pourrie ne pourra pas gagner, le hasard des dés reste présent. Mais c’est là plus matière à rire de bon cœur plutôt qu’à pester.
Il y a donc du hasard, quelques petits trucs stratégiques à découvrir pour optimiser la progression de son équipe, et beaucoup de tchatche. De plus, ce jeu se joue jusqu’à huit, ce qui n’est pas courant.

N’hésitez pas à l’essayer.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default