Pour la bonne cause

8,0

Ce jeu est distribuer au profit d'Oxfam, une organisation qui travaille pour des relations mondiales plus équitables. Mais rien à faire, ce jeu reste un Monopoly déguisé. Trop de chance, pas de tactique. Ce qui est marrant de voir c'est que c'est le plus riche qui gagne. (gag pour une organisation qui prône une certaine valeur morale.) Le Tiers Mondopoly est trop basé sur la chance. Pour un jeu qui veut "que les joueurs se sentent dans la peau d'un pauvre agriculteur péruvien", c'est plutôt mal parti. La pauvreté à avoir avec certains relations économiques et non avec la (mal)chance.

Cependant, je ne veux pas trop critiquer. Le Tiers Mondopoly nous fait inévitablement poser des questions sur le monde. Il nous intérroge sur des rapports pas très équitables. Peut être fait-il agir quelques gens? Et finalement c'est ça le but d'Oxfam. (et ce n'est pas nous livrer une perle ludique)

En plus, c'est claire que le Tiers-Mondopoly c'est toujours mieux que les Destins, les Hotels, ou les Monopolys dans 24 différents éditions qui polluent le marché de jeux.

Je voulais mettre 3,5/5. Pour la bonne cause je donne 4 alors.

Commentaires

Default