Poor lonesome Gamer

1,2

Les brocantes servent à ça : à parier sur un jeu qui à l’air bien mais sans en savoir plus (ah non ça c’est le kickstarter...)... la brocante serait donc le kickstarter du pauvre ?

Dynamit joe à de la gueule, un grand plateau, des figurines en carton et un paquet de cartes (entre zombicide et dead of winter).

C’est tout ce qu’il a.

La lecture des règles est plus longue que la partie... Les scénarios sont d’un vide aussi profond que le Grand canyon (Ted doit tuer Bill / Frank doit tuer Fred et Joe) et les mécanismes de jeu aussi morts que le général Custer après sa bataille.

Généralement ça se résume à se courir après ou à foncer sur l’adversaire pour décharger son flingue. Les combats se font aux cartes (il aurait été aussi simple de les faire aux dés, mais ça aurait fait cheap niveau matos).

Le hasard est tellement présent que vos personnages (3 points de vie) peuvent résister à 12 tirs ou mourir en un assaut.

L’auteur de Saboteur à accouché d’une bonne idée, mais en est resté là. A l’époque chez Tilsit, il semble que l’équipe de testeurs était en vacances à la présentation du jeu et que le dirlo avait fumé le calumet de la paix....

Et même pas drôle en plus....

Commentaires

Default