Pompéi recouvert de lave?

6,0

Bon, passons l'approximation historique, car on ne parle pas d'un jeu éducatif. Sinon, à ce rythme là, on va en entendre dire qu'on n'a pas exploré Mars en 1888 comme le prétend Mission Planète Rouge.

Première phase du jeu: on place la population dans les bâtiments de la ville, simulant les citoyens qui apparaissent les uns après les autres, intrigués par le grondement du volcan. Il fallait bien trouver un moyen de varier les positions de départ et le nombre de pions personnages. Alors pourquoi pas créer une mécanique qui favorise les regroupements dans la ville, signe que la population inquiète se regroupe pour "aller aux nouvelles". Pour un peu, on se croirait dans un jeu de Colovini (cad relativement froid, ce qui est un comble pour un volcan qui entre en éruption :o) ).

La deuxième phase du jeu est la plus excitante, c'est elle qui fait l'intérêt du jeu: les citoyens fuient la ville tandis que la lave se répend sur Pompéi. Cette phase est très dynamique, j'ai souvent l'impression d'y être un héros courant vers la porte entre deux murs de feu. On aurait pu faire le thème d'Indiana Jones qui s'enfuit d'une grotte qui s'effondre.

En bilan, le jeu est sympathique à jouer, une espèce de Cartagena de plateau, il contient une bonne part de hasard mais il se présente avant tout comme un jeu très tactique (prendre les décision à chaud, au coup par coup, comme l'impose le thème).

Commentaires

Default