Dice Town
Ce jeu est sorti le 27 mars 2009, et a été ajouté en base le 16 oct. 2008 par 20.100

édition 2009
Par Bruno Cathala et Ludovic Maublanc
Illustré par Piérô La lune
Édité par Matagot
Distribué par Pegasus Spiele et Surfin' Meeple

Standalone 4 extensions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Poker Dédé

Dice Town est un jeu familial et rapide (comptez 30-40 minutes pour une partie). Comme la plupart du temps lorsque l'on découvre un jeu de Bruno Cathala, on adore car la mécanique est originale et bien pensée, tout en étant au service d'un thème accrocheur. Dice Town a donc tout pour plaire!

Les premières parties sont bien sympas, entre coups mesquins et ambiance décontractée, c'est très plaisant. Au bout de quelques parties en revanche, on se rend compte que certaines "stratégies" payent tout le temps (je mets stratégies entre guillemets car le jeu laisse une grande place au hasard, et les vraies stratégies sont quand même très limitées). Par exemple, les Girls du saloon sont ultra-puissantes face au Géneral Store.

En fait, pour gagner c'est simple, il suffit de garder un maximum de dames dès le premier tour et pour tous les tours suivants. Vous allez vite perdre de l'argent mais ce n'est pas grave car grâce aux cartes que vous allez récupérer (en gros, les meilleures cartes de vos adversaire), leurs pouvoir feront que vous arriverez plus facilement à vous passer d'argent pour continuer à faire vos dames. Et si jamais vous voyez qu'un mauvais très mauvais tirage vous empêchera de faire les dames, profitez-en pour faire une combinaison toute pourrie pour aller chez Badluck et sauvegarder vos meilleures propriétés.

Alors forcément si tout le monde fait cette stratégie, notamment avec un public averti, ça devient plus compliqué d'affirmer que cette méthode est infaillible. Et là soit vous espérez que le hasard soit avec vous, soit vous employez la stratégie n°2 : les pépites. Mais c'est un jeu familial et si vous jouez avec le public pour lequel DiceTown est destiné, il est rare que tout le monde utilise la stratégie du "maximum de dames possible".

Dernier point : ne jouez pas avec des joueurs qui peuvent avoir la fâcheuse habitude de tricher. Ce serait trop facile pour eux de changer la face des dés.

Donc, autant j'ai aimé les premières parties, autant maintenant c'est bien le seul jeu de Bruno Cathala en ma possession auquel je ne joue presque plus.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default