DIG

Ce jeu est sorti le 5 avr. 2019, et a été ajouté en base le 5 avr. 2019 par Mangrove Games

édition 2019
Par Julien Charbonnier
Illustré par Julien Charbonnier
Édité par Mangrove Games
Distribué par Abysse Corp

Standalone 1 extension

Plutôt stop qu'encore

Commençons par les points positifs : les graphiques pixelisés sont très réussis, les règles sont simples, le format est court et léger et ça couine pas mal. On peut donc le placer facilement en début ou fin de soirée.

Mais il manque quelque chose à ce jeu pour en faire un vrai jeu de stop ou encore. Dans les références du genre, type Can't stop ou encore Diamants, il y a une véritable gestion du risque. Nul au début, puis augmentant progressivement (via le blocage des voies dans Can't Stop, ou l'apparition des incidents dans Diamants). Il y a donc une tension qui se crée, et qui va jouer sur la perception de chaque joueur pour orienter ses décisions. Dans DIG, rien de tout ça, vous avez autant de chance de vous ramasser un éboulement sur la tête ou un ennemi dans les dents à la 2e, 3e ou 5e carte de votre galerie. Les événements sont complètement aléatoires, sans aucune progressivité du risque. Et la diversité des coups durs est telle que les compagnons sont d'un intérêt très situationnel. Du coup les tours se règlent le plus souvent à la chance pure.

Ca reste sympathique parce que le jeu est court, et qu'il est toujours amusant de voir chouiner ses adversaires (et réciproquement), mais si vous aimez avoir un tant soit peu de contrôle, passez votre chemin, le jeu n'est pas pour vous.
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default