Plusieurs parties pour apprivoiser le jeu

"Die Fürsten von Florenz" est un des nombreux chefs d'oeuvre du maître Kramer. Les années 99-2000 ont été de belles années pour l'auteur qui nous gratifie de jeux comme "Die Händler" et une année plus tard, « Les princes de Florence ».

Il est d'abord à remarquer que ce sont les jeux de Kramer avec les thèmes et matériels les plus présents qui sortent du lot en général (sauf sans le cas de Pueblo mais bon...). Ici le thème "Leonard de Vinci" et l'ambiance florentine sont très bien rendue et plonge le joueur dans l'Italie de la renaissance. On regrettera tout de même le fait que les Oeuvres qui sont au centre du jeu ne soit représentées nulle part. C'est un peu frustrant de produire un truc qu'on ne voit pas.

Sinon, "Die Fürsten von Florenz" est précurseur des « Puerto Rico » ou « Goa », des jeux de construction et de placement / enchères ou il y'a plusieurs manières de marquer des points de victoire. Par conséquent, plusieurs tactiques étant possibles, chaque partie prend des allures différentes et c’est bien la que tout le plaisir du jeu s’installe.

On regrettera que le jeu n'ai jamais été traduit en français, et que cette traduction, quoique annoncée tarde à venir. Mais pour avoir joué à la version anglaise, le jeu est totalement jouable malgré les nombreux textes.

Ce jeu reste donc pour moi un bon standard de ludothèque, mais si je considère le matériel comme un peu frustrant. Je ne me remets pas de ne pas voir les œuvres que je produis…

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default