Plaisir coupable ...

sur Destins
5,0

C'est con à dire comme ça, mais personnellement je m'amuse bien avec cet objet obsolète et dénué de tout intérêt stratégique !

Certes c'est 85% de hasard mais on maîtrise un peu plus le jeu que dans "La Bonne Paye" ou "Monopoly" quand même puisque dans Destins on nous donne régulièrement le choix entre les différents chemins de vie à privilégier et plus ou moins risqués, rentables ou longs (études, famille, carrière etc...), et le choix sur les investissements à réaliser (maisons plus ou moins valorisées etc...). Après c'est pas non plus des choix cornelliens, faut pas déconner, on est quand même tout simplement face à une sorte de jeu de l'oie amélioré ! Mais le thème du chemin de vie est assez marrant à la base pour y prendre plaisir et rigoler selon moi. On roule, on choisit sa voie, on se marie, on tire son nombre d'enfants au hasard, on perd et on gagne de l'argent, on achète une maison... les Sims avant l'heure ! Bon ok, les "destins" proposés sont très clichés et normés... mais justement, c'est ce qui en fait tout le charme !

A noter le système de la roue (type roue de la fortune) qui remplace le traditionnel dé à six faces et un plateau de jeu tout simplement magnifique et qui met dans l'ambiance !

Destins est, pour moi, une sorte de plaisir coupable que j'aime bien ressortir à l'occasion de l'apéro parce qu'il se joue tout seul, sans qu'on ai besoin de réfléchir, et qu'il fleure bon le jeu rétro made 80's dans toutes ses imperfections et son charme hors d'âge... Et ce, même s'il est très très loin de mes standards habituels ! Qui plus est, il peut servir de jeu d'initiation au monde du JdS pour les jeunes enfants...

Commentaires

Default