Ce jeu est sorti le 30 sept. 2014, et a été ajouté en base le 25 avr. 2014 par Docteur Mops

édition 2014
Par Sebastian Bleasdale
Illustré par Denis Zilber
Édité par Space Cowboys
Distribué par Asmodee

Standalone
50,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Piratez en toute légalité !

Quand on voit la couverture de la boite de jeu de Black Fleet, on a envie d'en savoir plus. Quand on déplie l'énorme plateau de jeu et qu'on place les superbes bateaux dessus, il nous démange d'y jouer.
Mais le jeu est-il aussi bien que Jamaïca, autre jeu de pirates tout aussi joli et visant un public de joueurs assez large ?

Après y avoir joué je peux dire que oui, il est tout aussi prenant. Fort heureusement, mécaniquement parlant, les deux jeux n'ont rien à voir et pourront cohabiter dans une même ludothèque.
Dans Black Fleet, vous n'utiliserez aucun dé. De plus, vos bateaux ne se contenteront pas de voguer autour d'une île. Non, vous allez pouvoir les faire naviquer où bon vous semble sur le plateau de jeu et entrerez donc bien plus dans le thème de la navigation inhérente à la vie d'un pirate.
Vos navires de commerces tenteront de livrer des marchandises pendant que votre bateau de pirate essaiera de les piller. Sans parler des vaisseaux neutres (dans la règle, des frégates, mais pour moi la garde royale) qui vont essayer de couler les vilains pirates.

Il y aura donc de l'interaction, sans pour autant que la partie en devienne plus chaotique ou trop violente envers les joueurs. Non, c'est dans le thème et ça ajoute au plaisir.

Dans Jamaïca, vous jouerez une carte parmi trois. Dans Black Fleet, vous en avez deux en main et devez en jouer une. Pas compliqué. Limitatif ? On pourrait le penser. Mais nos cartes spéciales et les pouvoirs personnels (qui changeront d'une partie sur l'autre. Ps : ne jouez qu'en mode "parties courtes", c'est bien mieux) qui vont s'ajouter à vos cartes de déplacements, vont permettre de donner aux tours de jeux bien plus d'intérêts.

Pour autant, le jeu reste très accessible. Il l'est d'ailleurs à mes yeux davantage que Jamaïca, qui demande une gestion de sa cale plus complexe que les petites combinaisons que vous réaliserez dans Black Fleet pour jouer votre meilleur tour de jeu possible.

La boite indique "à partir de 14 ans", ce qui est une hérésie. C'est plutôt "dès 8 ans" qui devrait être inscrit. L'age conseillé choisi l'a probablement été pour vendre le jeu sur le marché US, mais il peut fausser le public cible de part chez nous...

Black Fleet est donc un jeu très agréable et prenant dans la pratique. Peu profond mais immersif et proposant un peu de variété pour assurer une durée de vie acceptable. C'est ce "plaisir facile" qui en fait une réussite.

Bien dommage cela dit qu'il ne soit proposé qu'à partir de trois joueurs et non de deux. A deux, vos bateaux ne se rencontreraient pas assez et le jeu perdrait en intérêt. Reste à voir si la chose est envisageable en modulant légèrement les règles et en donnant deux couleurs à chaque joueur. Je vais gratter en ce sens, même si j'imagine que l'auteur l'a déjà fait bien avant moi...

 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default