Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

7,0

Depuis Essen 2013 A Study In Emerald, son plateau sublime et sa lutte secrète entre royalistes (qui servent les Grands Anciens) et loyalistes (en fait de sales terroristes révolutionnaires qui prétendent nous libérer du joug de ces mêmes Grands Anciens) tourne en boucle auprès de mes joueurs, ce qui est toujours bon signe. Et pourtant c'est un drôle d'objet ludique non identifié et très imparfait. On dirait un deck builder mais en fait pas vraiment. On dirait un jeu ameritrash mais en fait pas vraiment non plus. On dirait un jeu semi-coopératif mais en fait pas du tout. La première idée qu'elle est bonne c'est qu'on ne peut acquérir une nouvelle carte pour son deck qu'au tout début de son tour - ce qui fait qu'il faut maintenir son influence un tour de table complet pour réclamer celle-ci, laissant toujours la possibilité à ses adversaires de réagir. La seconde idée c'est qu'un joueur est protégé tant qu'il ne s'est pas manifesté dans la lutte secrète en cours (tant qu'il n'a pas marqué ses premiers points de victoire). Et enfin l'idée vraiment géniale - mais aussi la principale limite du jeu - c'est que si l'affiliation de chaque joueur est évidemment secrète (et peut parfois le rester étonnamment longtemps) le camp auquel appartient le joueur qui a obtenu le plus petit score à la fin de la partie a nécessairement perdu. Est déclaré vainqueur le joueur avec le meilleur score dans l'autre camp. Cette règle maintient le doute, provoque les pires coups de pute au sein d'un même camp, et demande de choisir le moment le plus judicieux pour déclencher la fin de partie. Le gros bémol c'est qu'un joueur qui joue vraiment mal condamne son camp - et retire une bonne partie de l'intérêt du jeu pour les autres joueurs de même affiliation (même si certains points de victoire profitent à tout un camp et permettent ainsi de limiter les risques qu'il soit éliminé dans son ensemble) - ou peut provoquer la fin de partie prématurément et/ou en aveugle.

EDIT : ayant eu l'occasion depuis cette critique de jouer à A Few Acres Of Snow le jeu peut être utilement décrit, comme je l'ai lu ici ou là, comme un A Few Acres Of Snow adapté à plus de deux joueurs.

Commentaires

Default