Ce jeu est sorti le 22 mai 2017, et a été ajouté en base le 24 mai 2016 par lemming

édition 2017
Par Jacob Fryxelius
Illustré par Isaac Fryxelius
Édité par FryxGames et Intrafin
Distribué par Intrafin

Standalone 3 extensions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Peut-être culte

Il est toujours difficile de prévoir la vie future des jeux mais Terraforming Mars réussit l'exploit d'être présent depuis un an dans les soirées des ludothèques et associations que je fréquente. A l'heure du culte de la nouveauté où un Rosenberg chasse un Feld qui chasse un Wallace il est très rare que le même jeu soit joué plusieurs semaines de suite. Et là il s'agit de plusieurs mois.
Le seul exemple qui me vienne en tête d'un telle constance date d'il y a 10 ans avec Agricola.
Terraforming Mars est d'ailleurs joué aussi bien par des joueurs experts que par des joueurs plus occasionnels.
Il a visiblement un côté addictif et nombre de joueurs "solo" ont dépassé les 100 parties.

J'ai joué au cours des derniers mois pas loin d'une dizaine de parties, au début pour découvrir et ensuite car il faut bien s'installer à une table. En effet je l'avoue : Terraforming Mars me laisse assez indifférent. J'y joue sans déplaisir mais je lui préfère bon nombre d'autres jeux.
Pourquoi ?

- Le thème me laisse totalement froid. A aucun moment je ne me sens en train de coloniser la planète Mars, je combine juste des cartes avec des petits symboles en ajustant des paramètres. Il faut reconnaitre que la médiocre qualité du matériel n'aide pas à l'immersion.

- Certaines parties peuvent être démesurément longues. La plupart de mes parties ont duré environ deux heures mais une ou deux ont atteint les trois heures, ce qui pour moi est trop pour ce type de jeu. La durée peut venir de la lenteur de certains joueurs mais aussi des stratégies mises en place (un des critères de fin de partie peut-être long à atteindre) et du nombre de joueurs.

- La grande question à ce jeu, longuement débattue, est : contrôle-t-on la situation ? Les 2/3 premières parties la réponse est clairement non car on découvre les cartes.
Ensuite ma réponse est mitigée.
Oui la connaissance des cartes permet d'adapter au mieux sa stratégie et de trouver des solutions tactiques de rechange. Oui également avec l'expérience on peut se lancer dans des options (plantes, microbes..) qui nécessitent un peu de maitrise du jeu et qui renouvellent agréablement les sensations.
Mais certaines parties on subit et on fait ce qu'on peut, quelques fois très bien. Ma plus magistrale victoire est arrivé un jour où, peu motivé, je me suis mis à collectionner un type de cartes, sans rien mettre sur le plateau. Et comme j'étais le seul à le faire autour de la table, j'ai passé deux heures sans émotion particulière en faisant plein de points.
Alors que lors de certaines défaites j'ai vraiment essayé de construire quelque chose sur le plateau et j'ai échoué à cause de la concurrence ou de cartes inopportunes.
Donc les joueurs expérimentés battront probablement les débutants mais je ne suis pas du tout sûr qu'un joueur à 100 parties battra un joueur à 10 parties (alors qu'à Dominion ou Terra Mystica la question ne se pose pas).


Autour de moi beaucoup de joueurs, avec qui j'ai par ailleurs des goûts ludiques communs, prennent plaisir à construire leur jeu et ressentent une réelle immersion. Ce n'est pas mon cas.
Mais je ne peux que constater qu'autour de moi Terraforming Mars est un grand succès.
Comme c'est un jeu relativement accessible aux joueurs occasionnels je ne peux que vous conseiller de l'essayer.
Les gouts et les couleurs.

 Voir d'autres avis...

Commentaires (1)

DoudouB'
DoudouB'
(idem pour moi : reconnaissance mais j'adhère pas plus que ça).
Default