Myrmes
Ce jeu est sorti le 12 sept. 2012, et a été ajouté en base le 12 sept. 2012 par Docteur Mops

édition 2012
Par Yoann Levet
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Petit mais costaud !

La semaine dernière, j'ai enfin pu tester ce jeu acheté il y a plus d'un an. Une première partie avec ma femme m'a permis d'apprendre les règles, une seconde, avec Minuit et Lolo, de l'explorer entre gamers.

Vous dirigez une fourmilière, et vous devez allouer vos nourrices, puis vos ouvrières aux différents rôles qui permettent de prospérer. Les choix sont cornéliens pour marquer le plus de points en l'espace de 3 ans, soit 9 saisons, puisque en hiver, les fourmis essaient juste de ne pas perdre de points en utilisant leur stock de nourriture.

Déjà, première chose, c'est beau. Ça change d'Agricola ou Caverna. L'illustration de la boite est magnifique, Arnaud Demaegd est talentueux. Le graphisme du jeu est bien pensé, et élégant. En terme de règles, tout est rappelé sur la carte extérieure ou sur les cartes fourmilières. Du coup, pas besoin de retourner aux règles sans arrêt.

Deuxième chose, le thème est très bien représenté. Ce pourrait être une ville, mais on entre pleinement dans la construction d'une fourmilière. On prend la tête du petit peuple et on part chasser les araignées et les coccinelles.

Troisième chose, c'est très tactique, et il existe de nombreuses manières de marquer des points. J'ai opté pour augmenter mon nombre de nourrices rapidement et agrandit ma fourmilière pour poser des tuiles phéromones et faire des missions. Lolo s'est surtout concentré sur les tuiles, et Minuit sur les missions et la chasse plutôt que sur les phéromones. Et pourtant, très peu d'écart de points à la fin.

Enfin, les règles ne me paraissent pas si compliquées pour un jeu de ce type (kubenbois), on dirait qu'ils ont choisit de ne garder que l'essentiel, pour un jeu épuré et profond. Les événements, et le placement aléatoire des "monstres" assurent une grande rejouabilité.

Personnellement, j'ai adoré.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default