Black Fleet
Par Sebastian Bleasdale
Illustré par Denis Zilber
Édité par Space Cowboys
3 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
50,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Pauvre petit pirate triste

5,5

Sur un air connu : "Tout seul, le long de cette plage, pauvre petit pirate triste"

Tel est le destin des pirates de BLACK FLEET : longer les côtes pour fuir face aux vilaines frégates du roi, tenter un menu larcin sur un navire marchand, puis essayer (eh oui, le pirate est également un grand naïf) d'aller enterrer son butin sur une île, loin des regards.

Ne nous trompons pas, BLACK FLEET a des qualités, même si certains aspects sont plutôt gênants. Un coup de chapeau pour le matériel (une vraie marque de fabrique des SPACE COWBOYS) avec un plateau très coloré, de beaux vaisseaux, de la monnaie sonnante et trébuchante.

Le système de déplacements multiples par le biais des cartes est bien pensé, mais les cartes (les 3 catégories), toutes tirées au hasard apportent un chaos beaucoup trop fort dans le déroulement du jeu. De plus la puissance des cartes est très déséquilibrée et tout joueur averti sait que le hasard ne fait pas toujours bien les choses.

Au vu de ces considérations, je me pose une question simple (en lisant certains avis, je ne suis pas tout seul) : à quelles catégories de joueurs se destine BLACK FLEET ?

  • Les plus jeunes trouveront un intérêt certain au niveau de la manipulation et du plaisir d'aller attaquer et couler les bateaux du copain. Qu'en sera t'il des subtilités d'utilisations des cartes (et je ne parle pas des éventuelles combos) ?
  • Les joueurs plus âgés et plus avertis (dont je fais partie) se plaindront de l'aspect chaotique du jeu, l'omniprésence de la chance et l'éternel retour des bateaux pirates, trois éléments qui ne font pas bon ménage avec la stratégie.

Malgré cela, ma partie test, avec des amis proches, a été très agréable, rythmée par les coups de crasses et de bonnes rigolades. Cela dit, le jeu m'a quand même laissé sur ma faim.

Et les pirates dans tout ça ???

Là où l'on attendait des pirates faisant trembler les équipages des fiers trois mats qui craignaient de croiser la route de ces brutes sanguinaires, BLACK FLEET nous propose des pirates trouillards longeant discrètement les côtes en espérant rester plus de deux tours sur le plateau de jeu... Je pense que je vais changer mes sources historique et remplacer les récits de corsaires et flibustiers par les aventures d'Astérix. En effet, le destin des bateaux pirates de BLACK FLEET me fait plus penser à ceux dessinés par GOSCINY et UDERZO (coulant et revenant à chaque histoire) qu'au fier vaisseau de BARBE NOIRE.

Commentaires

Default