Gobelins : à l'assault du château [Beta]

Gobelins : à l'assault du château [Beta]
5.80 
1 avis

Description du jeu :

Les joueurs jouent une troupe de gobelins. Leur chef, le gro'z'orc, les a envoyé piller un château.Ils vont devoir prouver leur valeur, car les moins méritants seront punis... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
Ce que l'on n'aime pas
RéglesComplexe
Catégories
Jeux de cartes

Pas mon type de jeu, mais...

essayé en festival. Les gobelins (c'est à dire les joueurs) pénètrent dans un château pour y dérober tout ce qui leur tombe sous la main. Malheureusement le château est protégé par d'immondes humains!
Le système de jeu est nouveau pour moi: à chaque tour on tire des cartes qui peuvent être soit des ennemis, soit des objets (armes, objets magiques...). Aux joueurs alors de programmer leur action (taper ou prendre). On dévoile toutes les actions en même temps, et on résout.
Les objets permettent d'augmenter les points de prestige de son personnage (tous différents), mais celui qui en a le plus est le premier à prendre en cas de combat.
Le système de combat utilise un système de points de vie et de points d'attaque (celui qui en a le moins perd).
Le jeu se termine lorsque toutes les cartes "château" sont retournées (leur nombre de départ détermine la durée de la partie) ou bien lorsque six soldats ennemis sont encore vivants à la fin d'un tour de jeu.

J'ai pris plaisir à me balader quelques dizaines de minute dans un univers de dungeon crawler humoristique, mais plusieurs aspects des règles me chiffonnent:
-Le fait de ramasser des objets pourrait, en plus d'obtenir des points, créer un système light de deck-building (puisque, me semble-t-il, on peut associer des objets), mais on ne peut pas ramasser assez pour cela. Et surtout on perd tout en se faisant assommer! Perdre sa première place oui, mais pas les objets! L'un ou l'autre, éventuellement, mais pas les deux!
-Le corollaire est que on est vite débordés par les ennemis, et qu'on passe beaucoup de temps et d'énergie à combattre, alors que nous sommes là pour voler, pas pour se faire dézinguer. Il devrait exister un système pour éviter les combats.
-Même si l'idée est drôle, le fait d'attribuer une taille à tous les gobelins (permettant aux plus petits d'éviter certains coups) est de trop et alourdit inutilement le système de combat déjà un peu complexe.

Un petit mot concernant les illustrations et le matériel: lorsque j'ai joué certaines illus n'étaient pas terminées, mais j'ai beaucoup apprécié celles qui l'étaient. Le coup de crayon est bon et la colorisation impeccable. Ne manque plus qu'un bon encrage pour donner du relief et du caractère au tout.
Et dernière remarque que j'avais faite sur place: Les cartes c'est bien, mais un plateau où poser les cartes sont encore mieux. je n'arrive pas à visualiser le château dans lequel j'évolue!

En résumé: je ne suis pas du tout habitué à ce type de mécanique et j'ai trouvé ça un peu lourd pour une première partie (beaucoup de cartes différentes, beaucoup de règles à comprendre) mais avec un peu de gras en moins, je suis sûr de trouver ça plaisant.

Commentaires

Default