Pas la 8e merveille

6,0

Un jeu très pratique car il se joue en 30 minutes et de 2 à 7 joueurs, ce qui en fait un candidat sérieux pour tout un tas d'occasions si on rajoute à ça sa légèreté, mis à part le décryptage de l'iconographie des cartes; à son tour les choix sont souvent assez intuitifs.

Comment ne pas être fasciné par le thème: le développement d'une civilisation antique autour de la construction d'une merveille ?

Le système de "draft" est le bienvenue et parfaitement en adéquation avec le concept général de développement; on a ainsi progressivement un certain nombre d'informations sur son développement potentiel et celui de ses proches voisins.

Entre la disposition des civilisations au départ, la distribution des cartes et la manière dont vos voisins vont se développer, on peut dire qu'il y a presque une infinité de possibilités à chaque partie.

Mais il n'est pas la bombe atomique à laquelle je m'attendais avec tout le "buzz" qui est fait autour de lui en ce moment; finalement, sa grande légèreté est finalement un frein pour moi et je le trouve très chaotique.

Et puis, il y a un gros problème d'édition. Pour un jeu où on manipule les cartes non-stop, il est vraiment pas sympa d'avoir prévu ce format de cartes qu'on ne peut pas protéger et d'un grammage aussi fin. Le cartonnage de séparation est mal usiné et encore une fois, ici c'est flagrant, pourquoi une boite si grande pour le si peu de contenu ?

Commentaires

Default