Ce jeu est sorti le 26 oct. 2009, et a été ajouté en base le 2 sept. 2009 par 20.100

édition 2009
Par Philippe des Pallières et Hervé Marly
Illustré par Stéphane Poinsot
Édité par Lui-Même
Distribué par Asmodee

Pas exempt de défauts pour autant.

On connait tous "LEs loups Garous de Thiercellieux" et pour ma part, j'adore.
Je ne peux donc qu'apprécier cette version, qui contient la même chose avec du matériel plus beau et solide et plein de trucs en plus.

Oui, mais...

1) Les règles contiennent des erreurs (3 loups garous pour 18 joueurs alors qu'avant c'était 4 - mais ce changement est peut être dû aux nouveautés -)comme par exemple ne pas donner la répartition au delà de 18 joueurs alors que le jeu peut se jouer jusqu'à 29 maintenant.
Pas non plus de conseils sur les nombre de personnages spéciaux à jouer ni lesquels selon la config (alors que tout ça existe dans la version "Ultimate Werewolf").
L'illustration d'un des nouveau symbole allant avec la capacité d'un bâtiment n'est pas la bonne.

2) Si les tuiles sont plus sympa que les cartes et évitent la possibilité de dévoiler les perso suite à un bout corné, l'avantage de pouvoir prendre le jeu avec soi dans la poche du manteau n'est plus d'actualité.

3) Pour les personnes ayant acheté le jeu de base + la première extension, ne reste plus qu'à racheter cette dernière pour avoir de nouveau accès à 5 malheureux autocollants, non livrés ici, pour pouvoir jouer avec les persos de l'extension n°2.

4) 4 nouveaux persos, dont un assez sympa (loup garou blanc) et un autre vraiment original (Corbeau), c'est assez maigre, d'autant plus que le même constat se fait pour les batiments et leurs pouvoirs : sympathiques mais pas le grand bouleversement non plus.
Même si bien entendu ils apportent un plus et que les loups garous qui y habitent seront à craindre (on les mangera certainement pour que les bâtiments soient réattribués -si on joue avec le bâtiment en question- et on mangera le personnage permettant cet effet une fois que les loups auront ce qu'ils souhaitaient... ou on tentera de faire croire tout ça !)
Au final, c'est presque le bâtiment le plus simple -et le seul en plusieurs exemplaires- qui apporte le plus.

Mais bon, il n'empêche que si c'est moins que ce qu'imaginé, cette nouvelle version apporte un plus.
Aux conteurs de faire leur tri dans tout ça et même de changer ce qui en leur plait pas.
Après tout, ce sont un peu eux les maitres du jeu...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default