Stephenson's Rocket
Par Reiner Knizia
Illustré par Doris Matthäus
Édité par Pegasus Spiele
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
44,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Pas beau, sérieux mais profond !

8,0

Stephenson's Rocket est un jeu de placement/connexion/majorité aux allures austères mais aux mécanismes redoutables.
A l'ouverture de la boîte, on est déçu de découvrir un matériel triste qui dégage une impression de froideur et de sérieux. Certes, cela colle parfaitement au thème industriel ainsi qu'à l'époque mais il y de quoi être un peu refroidi par tant d'ascétisme. En contrepartie, on ne peut dénier l'excellente visibilité du plateau, des pions et des cartes. La mise en place est aisée et les parties sont rapides.

Le jeu ne fait pas appel au hasard. Il ravira donc les gestionnaires calculateurs et les allergiques aux lancés de dés. Les tours s'enchaînent avec une belle fluidité car on ne dispose que de 2 actions. L'interaction est permanente avec la possibilité d'opposer un véto (à condition d'être actionnaire de la compagnie) pour tenter de dévier la direction de la voie ferrée choisie initialement par l'adversaire.
Knizia réussit une fois de plus à nous proposer un jeu très riche à la fois sur le plan tactique et stratégique. Les joueurs doivent s'adapter au coup par coup aux choix des adversaires mais doivent également prévoir à long terme.
Stephenson's Rocket est un jeu exigeant. La difficulté de sentir quelles stratégies adoptées en début de partie est assez déstabilisante. Les trains avancent au départ dans une brume opaque qui s'éclaircit au fur et à mesure des constructions de lignes et des actions des joueurs. Il faut savoir également analyser le jeu de l'adversaire en essayant de deviner ses intentions pour en tirer parti. La tension monte progressivement au cours de la partie pour atteindre son comble quand les lignes se rejoignent et provoquent des fusions. Ces dernières rappellent agréablement celles d' Acquire.
Le jeu est bien équilibré et les scores sont souvent assez serrés. Le thème est finalement assez présent même si le matériel spartiate ne le présente pas à son avantage.

Passer outre « l'apparence physique » du jeu dans un premier temps ! Ensuite un minimum d'investissement est indispensable si l'on veut apprécier Stephenson's Rocket à sa juste valeur...

Commentaires

Default