Ce jeu est sorti le 3 oct. 2005, et a été ajouté en base le 2 oct. 2005 par 20.100

édition 2005
Par Reiner Knizia
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Uberplay

Standalone 5 éditions

Parmi les trois meilleurs jeux du maitre Knizia

"Ra" est probablement avec « Traufabrik » le jeu d'enchères de « Reiner Knizia » que je préfère.

La mécanique d'enchères est donc excellemment trouvée avec des pions numérotés de 1 à 16 que les joueurs vont miser pour acquérir un lot de tuiles ainsi qu’un pion numéroté qui a été utilisé pour l'enchère précédente, ce dernier pion constituant la réserve de pions du joueur pour le tour prochain (je ne sais pas si vous me suivez).

Sans vous gaver plus avant avec les mécanismes, nous avons la un système d'enchères simple, plaisant et néanmoins alambiqué, et l'impact de celui ci sur le jeu est difficile à évaluer pleinement. Du travaille d'orfèvre.

Ensuite, nous avons un système de tuiles (à acheter aux enchères donc), qui vont rapporter des pions selon des systèmes de majorité pour certaines et de collection pour d'autres, plus quelques conditions particulières de marquage de points... beaucoup de paramètres à évaluer au final... heureusement sans que cela ne soit trop prise de tète.

A ceci est couplé un système de trois époques aux termes desquelles un certain nombre de tuiles devront être défaussées. Nous avons aussi un système de "jusqu'ou aller plus loin" puisqu'un joueur se retire des enchères d'une époque à partir du moment ou il en a gagné trois, ce qui encourage les autres joueurs à se disputer des lots plus tard dans les époques, quand il y'a moins de concurrence, mais avec le risque que le tour se termine prématurément sans qu’ils n’aient pu acheter leur trois lots de tuiles.

Le thème est lui étonnamment présent. Il colle parfaitement aux mécanismes et c'est probablement cet aspect qui fait passer "Ra" de la catégorie "bon jeux" à la catégorie "chef d'œuvre".

Pour les connaisseurs, on trouve dans "Ra" énormément de mécanismes que l'on retrouvera dans la production knizienne des années 2000-2006, l’excellent "Amun-Re" est dans ce cadre l'exemple le plus édifiant.

Une belle réussite, à posséder dans sa ludothèque si vous souhaitez avoir une référence du jeu d'enchère.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default