Ce jeu est sorti le 20 janv. 2006, et a été ajouté en base le 20 janv. 2006 par Meeeuuhhh

édition 1978
Édité par Jeux Nathan

Standalone

Paf, le silex dans ton œil.

Type de jeu : Pour les enfants protohistoriques
Nombre de parties jouées : >10

Avis compendieux : C’est avec émotion que je parle de ce jeu, même si je le note un peu sévèrement, mais je ne peux quand même pas lui mettre autant qu’à El Grande ou Dungeon Twister avec lesquels j’ai peut-être été trop sévère mais zut quoi (oh et puis si, je lui mets pareil, mais ils ne sont assurément pas dans la même catégorie, bien sûr). Franchement, pour l’époque, il devait être bien innovant, chacun ayant ses missions à remplir, un peu en fonction des cartes qu’il possédait. Un peu de tactique, notamment en déplaçant Rahan pour empêcher un néanderthalien encore inculte de le rencontrer, ou utiliser judicieusement un tir raté pour se rapprocher de sa cible, ou pour se déplacer rapidement (était-ce bien réaliste, d’ailleurs, ce point de règle ?). Bon, en tout cas, tout a cessé quand on a fini par l'égarer, ce fameux silex (un coup de trop, sans doute).

Clarté des règles (4) : C’est vieux tout ça, mais il me semble qu’elles étaient plutôt bien faites ; à la réflexion, je me demande à présent si c’était vrai cette histoire de se poser là où le silex avait atterri ? Ben si, je revois la figure l’expliquant. Donc il y avait des figures explicatives. Très claires, ces règles, donc.

Qualité du matériel (5) : Des figurines pour les protohistoriques (forcément, on se disputait pour prendre celui qui avait la tête la plus évoluée) et Rahan, des jetons en cartons pour les bêtes (féroces ou comestibles ; parce que les bêtes féroces ne se mangeaient pas, ça non), des cartes pas mal du tout, non, vraiment, il était bien ce petit jeu. Et puis le silex. Paf, dans ton œil.

Reflet du thème (4) : Ramener à manger et à boire à la grotte, sans oublier le feu (et tout ça sans avoir de poches dans sa peau de bête) tout en profitant de la science de Rahan, quoi de plus naturel pour un homme préhistorique ? Bon, et éviter de se faire bouffer par une bête féroce armée jusqu’aux dents aussi. Très réaliste. De là à savoir si ces gens-là se lançaient des défis idiots du genre : « pas cap’ d’être le premier à revenir à la grotte avec un poisson, de l’eau, du feu, une invention de l’ami Rahan et sans s’être fait bouffer ! », il y a un pas que je m’abstiendrai prudemment de franchir. Ils préféraient peut-être régler leur contentieux de fierté mâle en s’adonnant au biche-volley, Rrrrrrrr ! Et puis je me demande si tout ceci ne contribue pas à diffuser une image quelque peu biaisée de la préhistoire (y paraît qu’en fait ils ne chassaient pas les mammouths ? Seulement les poulmouths et à l’époque il n’y avait pas de grippe aviairmouth). En tout cas tout ceci me fait penser au livre "Pourquoi j'ai mangé mon père", sans doute plus désopilant que le film susnommé et que je ne saurai trop vous conseiller au passage le cas échéant.

Avis comportant ratiocinations et autres superfétations : Que rajouter d’autre qui n’a déjà été dit ? J’y ai beaucoup joué étant jeune, ça on le sait, et il était pas mal. Par contre, je ne crois pas qu’il soit encore édité, ce jeu-là. Bref, si vous le trouvez, il est bien pour les enfants. Voilà. Paf, dans ta tête, le silex.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default