Tonga Island
Par Stefan Dorra
Illustré par Joachim Krause
Édité par Ravensburger
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
6 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
40,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Pacifique, nous voilà !

10,0

Je viens de découvrir ce jeu avec mes enfants de 10 et 7 ans et il est vraiment excellent dans cette configuration enfants + adultes.

Le matériel est très joli, et l'installation est rapide. Quelques minutes suffisent à lire et comprendre les règles, et on peut tout de suite commencer la première partie.

Le jeu est un mélange de chance et de mémoire. Lors de nos premiers essais, c'est la chance qui a joué un rôle déterminant, mais on sent tout de suite qu'avec un peu d'expérience et de connaissance des tuiles, la mémoire fera la différence entre les bons joueurs et les autres. Car il faut non seulement se rappeler les ressources produites sur les îles découvertes, mais aussi - et c'est plus compliqué - se souvenir des routes maritimes pour y arriver. Car certains chemins contournent les îles, de sorte qu'on ne peut pas forcément atteindre la tuile adjacente en un seul déplacement.

L'une des forces du jeu est son renouvellement perpétuel, par la disposition aléatoire des tuiles qui garantit une carte nouvelle à chaque fois, et le choix de l'objectif fixé à chaque partie par les joueurs. Et ceci apporte un autre avantage très précieux. En fonction du temps souhaité pour la partie, on peut se donner des objectifs plus ou moins ambitieux. On peut donc enchaîner des parties courtes ou partir sur une partie plus longue. Bref beaucoup de souplesse dans l'utilisation, un critère important quand on joue avec les enfants.

Tonga Island m'a été présenté en magasin comme un jeu qui plaît aux enfants mais où les adultes ne s'ennuient pas, et je trouve qu'il correspond exactement à cette définition.

Enfin, le thème colle très bien à la mécanique du jeu, les îles disparaissant de la carte à mesure qu'on s'en éloigne, et les navigateurs/explorateurs devant retrouver leur chemin sur une carte incertaine, où mémoire et chance jouent tous deux un rôle.

J'espère que le matériel, les tuiles réversibles en carton notamment, tiendra la distance (des pièces marquées et à l'envers reconnaissable gâcheraient certainement le plaisir), car je pense qu'il va sortir souvent de sa boîte chez nous.

Commentaires

Default