Codenames
Ce jeu est sorti le 13 mai 2016, et a été ajouté en base le 23 mars 2016 par Mattintheweb

édition 2016
Par Vlaada Chvátil
Illustré par Tomas Kucerovsky et Stéphane Gantiez
Édité par IELLO et Czech Games Edition
Distribué par IELLO

Standalone 1 extension 5 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Oui mais....

Codenames connaît un succès international impressionnant. Le jeu rafle tous les prix et recueille des éloges quasi unanimes.

J'ai participé à de nombreuses parties de Codenames que ce soit dans un cadre familial, avec des amis proches ou avec des inconnus. Je veux juste au travers de cet avis pondérer un peu les commentaires dithyrambiques souvent écrits sur le jeu.
Car si le jeu est très réussi et permet de passer d'excellents moments il a aussi quelques spécificités qui méritent d'être soulignées.

C'est un jeu de communication et comme souvent dans ce type de jeu le résultat optimal sera obtenu avec un groupe socio-culturellement homogène qui possède les mêmes références, les mêmes repères. Un groupe d'étudiants, des jeunes couples sont des groupes parfaits pour le jeu.
En revanche, cela peut-être un peu plus compliqué avec des enfants ou avec des gens qui n'ont pas les mêmes repères culturels. C'est d'autant plus vrai qu'ils s'agit de mots et donc de jeux de mots. Là où Dixit propose un espace poétique potentiellement accessible au plus grand nombre ici le cadre est limité par les mots. J'ai vu des personnes un peu agées rester bloquées sur Ninja ou Alien, des enfants (moins de 12 ans) génés par Hollywood ou Iris et plus généralement des difficultés pour la plupart des mots à double sens.
En effet l'intérêt du jeu est d'utiliser la polysémie pour rapprocher les mots entre eux. Les mots Cabinet ou Vaisseau peuvent par exemple être utilisés dans différents contextes si l'on a une bonne maitrise du vocabulaire français.
On peut bien sûr faire deviner les mots un par un de façon mécanique mais on perd alors tout le sel du jeu. C'est souvent la 'private joke' ou la référence au deuxième ou troisième degré qui permet de réaliser de beaux coups mais cela implique de connaitre parfaitement ses partenaires.
Là où Imagine arrive à rassembler des gens très différents autour d'une table cela me semble moins évident avec Codenames.

Ensuite Codenames est un vrai jeu qui contrairement à Concept ou Dixit a un aspect compétitif affirmé. Lors de chaque manche on voit assez rapidement quelle équipe se détache et va l'emporter; les retournements de situation sont possibles mais rares car les gros coups (faire deviner plusieurs mots) sont tentés dès le début et, s'ils sont réussis, le résultat est quasiment acquis.
D'autant que comme dans Hanabi il existe une courbe d'apprentissage : si personne ne propose 'animal' alors qu'il y a trois noms d'animaux vous savez qu'ils n'appartiennent pas à la même équipe, en écoutant l'équipe adverse vous pouvez également glaner des informations que vous pourrez utiliser pour donner 'un nom de code supplémentaire' à votre tour en fin de partie. Même si le jeu n'est pas compliqué il a quelques règles et conventions qui le rendent plus compétitif que la plupart de ces concurrents.

L'ambiance autour de la table est plutôt studieuse car les règles précises évoquées plus haut et le côté compétitif du jeu interdisent les commentaires. J'ai même assisté à des parties où les gens étaient un peu tendus : ils avaient peur de dire une bétise (le rapport des Français avec leur langue, leur mots, n'est pas très décontracté). Si l'ambiance est déjà conviviale (groupe de jeunes dans un bar) le jeu sera peut-être joyeux mais ce n'est pas ce jeu qui créera la convivialité.

Enfin et cela a été souligné dans quelques avis, le démarrage peut être très poussif. En effet il faut rapidement lire et intégrer 25 mots pour faire la meilleure proposition (là où dans Dixit vous n'avez que 6 cartes). Cela peut prendre plusieurs minutes à certains qui sont un peu paralysés devant toutes les informations à prendre en compte. La fluidité des parties s'en ressent.

Au final je dirais que Codenames est un excellent jeu dans certaines circonstances mais qu'il est moins accessible que Dixit, Imagine ou encore le très bon Yesss. Je pense que la version 'Image' qui sortira prochainement règlera certains de ces points délicats en en créant sans doute d'autres (lire 25 images me semble a priori plus long que lire 25 mots).

En fonction de votre usage des jeux (familial, amical, professionnel...) je vous conseille d'essayer Codenames pour savoir s'il vous convient. Ce ne sera en aucun cas un mauvais achat mais il sera plus ou moins adapté à votre pratique.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default