King & Assassins
joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
30,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Original, sympathique mais très aléatoire

6,8

"King and Assassins" est un jeu agréable et original, jouable dès 8/10 ans pour des parties rapides (entre 10 et 20 minutes).

Les règles sont claires, le matériel est bien adapté et de bonne qualité; le jeu, un peu cher (30 euros), est produit par une jeune maison d'édition française. C'est un jeu asymétrique pour deux joueurs exclusivement. L'un des joueurs incarne "le roi et les gardes", l'autre "les villageois". Au milieu des villageois se cachent 3 assassins, connus seulement du joueur les manipulant. Le roi et son escorte doivent traverser indemnes (le roi doit sortir vivant) cette petite foule pour accéder à la sortie.

Il faut 2 ou 3 parties dans chaque rôle pour prendre la mesure du jeu, en particulier des déplacements, différents suivant les personnages (roi/garde/villageois/assassins). Sur la boite de jeu est écrit "jeu de stratégie". A mon avis il est plutôt question ici de tactique mais surtout de bluff et d'opportunisme.

Le jeu est malin et l'ambiance autour de la table agréablement (légèrement) tendue. Mais le jeu a un gros défaut : le déséquilibre entre les deux rôles.

Pas tant au niveau des chances de victoire, même si avec deux joueurs de force égale le rôle du roi est plus délicat, mais au niveau de l'intérêt.

En effet l'assassin peut utiliser les 15 villageois pour bluffer, installer des embuscades. il choisit le moment pour se dévoiler et attaquer les gardes ou le roi. Il planifie ses actions et élabore et modifie ses plans. Rôle dynamique plutôt amusant.

Le roi, lui, n'a qu'une chose à faire : avancer vers la sortie, sans s'attarder. Seuls les gardes ont des initiatives à prendre. La principale et essentielle est d'entraver (arrêter) un villageois. Il y a 7 cartes qui permettent cela et elles apparaissent aléatoirement (une carte sur deux en moyenne). Si le roi veut espérer sortir vivant il est indispensable qu'il entrave au moins un villageois/assassin. S'il en entrave deux avant d'être attaqué, il est à peu près sûr de gagner. Une fois que l'on a repéré les trajets les moins risqués (ne pas raser les toits!) il faut donc simplement espérer entraver les bons (mauvais!) vilageois et comme, sauf à jouer contre un enfant de 6 ans, vous n'avez pas d'indice tangible c'est le hasard qui décide grandement des chances du roi. Le rôle du roi présente peut d'intérêt ludique.

Cette part aléatoire très forte rend le jeu immédiatement accessible et plaisant aux joueurs occasionnels mais empêche de s'y investir plus avant à la recherche d'une hypothétique stratégie.

Un jeu sympathique mais qu'il faut aborder comme un divertissement léger.

 Les moins

Commentaires

Default