Subdivision
Par Lucas Hedgren
Illustré par Klemens Franz et Ollin Timm
Édité par Bezier Games
1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
~
Âge
45 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

On sent que l'audience est ... tiraillée, divisée

7,8

Pour celui qui aime construire en solo, monter sa petite ville et optimiser son espace de vie, Subdivision est fait pour lui !

Subdivision est un très bon jeu de pose de tuiles où l'objectif est de développer sa ville et d'optimiser un maximum l'espace alloué pour remporter un maximum de points.

La partie se déroule en 4 manches. Le but est de poser les tuiles une par une sur son plateau de jeu individuel. Chaque joueur a le même plateau et l'espace à coloniser est de taille fixe. Il n'y a pas de plateau central.

Durant chaque manche, de nouvelles tuiles apparaissent, et les objectifs bonus à atteindre diffèrent.

Le but est donc de trouver la meilleur combinaison de tuiles, de les associer au mieux pour pouvoir faire un maximum de points. Le décompte total des points ne se fait qu'en fin de partie.

Les tuiles à poser sont de différents types. Le thème est bien présent car on peut construire des plans d'eau, des forêts, des universités, des centres commerciaux...

Idéalement, plus on fait de points en un minimum de tuiles, plus il reste de la place pour marquer des points supplémentaires... Que nenni ! Nous ne sommes pas chez Mickey ! Chaque case non utilisée (non recouverte par une tuile) en fin de partie impose un malus !

De plus, la mécanique des tours rappelle 7 wonders : à chaque tour, tout le monde prend une tuile parmi sa pile, pose la tuile sur son plateau, puis passe la pile de tuiles à son voisin etc.

Le nombre de coup est donc limité et on ne peut donc pas coloniser indéfiniment.

Il faut donc bien jauger et gérer son plateau, ne pas s'étendre trop vite ni trop lentement, recouvrir son territoire mais avec des combos de tuiles qui rapportent le plus possible, mettre l'accent sur les points des tuiles posées ou bien réduire le plus possible les malus en fin de partie... il faut également composer avec les dollars en sa possession qui varient constamment au cours du jeu.

On est seul, contre son plateau et contre soi-même.

C'est peut être l'un des deux points négatifs du jeu : l'interaction entre les joueurs se limite à empêcher son voisin d'utiliser une tuile en particulier. C'est certes louable et par définition interactif... mais la concentration sur son propre plateau est telle qu'il est difficile d'anticiper et d'analyser les plateaux des autres joueurs.

Le deuxième point négatif est, et non pas des moindres, la beauté du jeu et la qualité du matériel. Niveau couleurs et dessins, c'est triste, très triste et pas fun pour un sou. Au niveau de la boîte : une simple boîte dans laquelle les tuiles se jet.... se rangent n'importe comment ! Toute l'installation du jeu réside dans le triage des tuiles mélangées.. Ne serait-ce qu'un petit thermoformage aurait été grandement apprécié !

Subdvision reste un très bon jeu, calme, chacun dans sa construction, où les parties en solitaire sont possibles et non pas moins inintéressantes ...

Le genre de jeu tranquille qui passe très bien un dimanche soir au coin du feu, avant de réattaquer une dure journée de labeur le lendemain.

 Les plus
 Les moins

Commentaires

Default