On a le droit d'être déçu.

2,3

Nous avons acheté ce jeu emplis d'enthousiasme... Hélas, après plus de 10 parties à notre actif, force est de reconnaître que soit nous sommes passés à coté du jeu, soit celui-ci comporte un certain nombre de faiblesses rédhibitoires.

La première partie, qui suit le didacticiel (bien pensé, d'ailleurs), nous a donné envie d'y rejouer immédiatement (d'autant plus que nous perdîmes). La seconde (gagnée !) a confirmé cette impression d'un jeu plein de promesses. Las ; au fil des parties, ce sentiment positif n'a cessé de s'estomper.

Au final : un jeu extrêmement dirigiste qui ne permet pas la moindre erreur contre un système de jeu impitoyable, une très (trop) grande part laissée à la chance : lancé de dés, tirage de carte, placement initial des personnages adversaires, des pions à révéler... Si la malchance s'invite, les joueurs ne sont pas à la fête et ont la désagréable impression de subir plus que de jouer. L'exaspération et le sentiment de n'avoir aucun contrôle sont souvent au rendez-vous.

Les discussions entre joueurs sont parfois longues, ce qui brise le rythme et nuit à l'immersion (laquelle, à ce propos, n'étant pas immédiate, voire même paradoxalement desservie par une illustration de qualité, certes, mais sans ce petit quelque chose d'indéfinissable qui fait tout).

La rigueur mécanique et graphique, toute teutonne, n'a pas su rencontrer les latins que nous sommes.

Commentaires

Default