Non merci!

0,6
De tout mon cœur, de toute mon âme, je hais le scrabble... Soyons clair, je n'y ai pas joué souvent, moins de dix parties en tous les cas, et je ne suis pas sûr d'en avoir fini une. Mais bon, la plupart d'entre elles se jouaient contre des tantes surentrainées qui lâchaient des "Bon, j'ai vraiment que ça, c'est pas terrible, mais il faut bien jouer, 37." Alors que je venais de me défoncer les neurones un tour avant pour un misérable 18. Autre chose qui m'agace au plus haut point: "ce mot, je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ça existe!" Ben voyons, faisons disparaître un des rares intérêts du jeu: améliorer son vocabulaire. Cependant, je me suis amusé une fois avec un jeu de scrabble, c'était avec quatre amis et toute proposition valait si elle était acceptée par les autres. Du genre "Fitlerrrs? Ca existe ça? Ben oui, tu connais pas Adol Fitlerrrs? Ok. Ca compte!" Inutile de préciser que c'était une période assez avancée de la soirée et qu'un certain nombre de cannettes de bières vides encombraient la table. Une expérience réjouissante, certes, mais je ne suis pas sûr qu'elle soit reconnue par les puristes et je pense qu'elle doit se révéler rapidement lassante malgré tout. Donc, au risque de me répéter, de tout mon cœur, de toute mon âme, je hais le scrabble.

Commentaires

Default