Ce jeu est sorti le 29 oct. 2001, et a été ajouté en base le 29 oct. 2001 par Phil Goude

édition 1998
Par Reiner Knizia
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Jeux Descartes, Hans im Glück, Abacusspiele et Rio Grande Games
Distribué par Asmodée

Standalone

"-NON, ma rizière... Ouuuuuuuuuiiinnn!!"

Et oui, jouer à Samouraï peut donner lieu à des réactions étranges.

Lors d'une partie de Samouraï, la tension est palpable autour de la table. Chacun scrute avec attention le plateau de jeu et surtout attend avec appréhension le coup du prochain joueur.

La mécanique est très simple mais le jeu très prenant. Les conditions de victoire y sont pour bcp: il s'agit d'un jeu de majorité où celle-ci s'obtient avec des statuettes de 3 types. Il s'agit donc d'avoir une majorité dans un domaine au moins. Le problème, c'est que la plupart du temps, 3 joueurs ont chacun une majorité, et c'est là que ça devient génial. En cas d'égalité, c'est le joueur qui a le plus de statuettes autres que celles de sa majorité qui l'emporte! Une idée simple mais géniale que l'on peut plus ou moins retrouver dans Tigre et Euphrate, du même auteur et très proche de Samouraï, ou plus récemment dans Himalaya.

Par contre, une petite chose me gène: jouer à 3 revient quasi-systématiquement à jouer à 2 contre 1. Soit c'est plus souvent un joueur qu'on embête et il n'a aucune chance de l'emporter, soit 2 joueurs s'embêtent et le 3ème est tranquille et gagne facilement. Le jeu semble bcp plus équilibré et intéressant à 4 joueurs où il y a moins de chance que l'acharnement soit unilatéral.

Bref, Samouraï est un jeu exceptionnel auquel je mets 4,5/5 (4 à 3 joueurs et 5 à 2 ou 4 joueurs)!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default