sur Blokus

Ni bon, ni mauvais